Le Syndrome de Raynaud

Dans , , , 29 janvier 2018

Pathologie handicapante et douloureuse, le phénomène de Raynaud se caractérise par une vasoconstriction excessive au niveau des extrémités, généralement les doigts mais également les orteils, le nez, les lèvres… Les crises durent une dizaine de minutes et se déclenchent lors des changements de température. La cure thermale vise à réduire le nombre, la durée et l’intensité des crises liées en relançant la microcirculation locale grâce au pouvoir vasodilatateur du gaz thermal.

Traitement thermal

Une des particularités de traitement dans cette indication (MCA) est l’utilisation du gaz thermal. Appelée carbocrénothérapie, elle consiste à l’utilisation du dioxyde de carbone naturel contenu dans le gaz thermal. Son application – bains, totaux ou partiels, et insufflations sous-cutanées – apporte aux personnes atteintes de la maladie de Raynaud un réchauffement plus important et plus rapide, traduisant une meilleure adaptation au froid en hiver, phénomène météorologique auquel ces dernières sont particulièrement sensibles.

Effets de la cure

Favoriser la circulation sanguine ; Absence d’effets secondaires ; Diminution des crises ; Meilleure adaptation au froid en hiver.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.