Eczéma et COVID-19 : comment bien protéger sa peau ?

Dans , 9 avril 2020

Avis aux personnes atteintes d’eczéma ! On vous partage aujourd’hui 5 conseils de dermatologues concernant notamment le lavage des mains ou encore le suivi de vos traitements continus en cette période de pandémie.

Hier, nous vous partagions les recommandations de l’Anses pour éviter les risques d’intoxication dus à la crise sanitaire du COVID-19, avec notamment l’utilisation de désinfectants et de solutions hydroalcooliques. Aujourd’hui, focus sur les conseils publiés par l’Association française de l’eczéma (AFE), en partenariat avec les 300 dermatologues de ResoEczéma, pour les personnes enclines à l’eczéma en ces temps particuliers.

En premier lieu, il est à noter que si vous souffrez d’eczéma, vous ne risquez pas d’être plus atteint du COVID-19 que d’autres, hormis si vous prenez certains immunosuppresseurs (ciclosporine, méthotrexate, azathioprine, corticoïdes par voie orale ou injectable). Ensuite, peu importe la situation, vous devez poursuivre votre traitement, si aucun avis médical n’a été donné au préalable. De plus, jusqu’au 31 mai, il est possible de renouveler votre ordonnance expirée directement en pharmacie, sans rendez-vous chez le médecin.

Les bons gestes à adopter

Le lavage de mains fréquent en cette période épidémique peut être un réel problème pour les personnes atteintes d’eczéma, puisqu’il fragilise les peaux sèches et couvertes de plaques. Afin de ne pas aggraver les lésions, voici quelques conseils transmis par l’AFE :

– utiliser un nettoyant sans savon ou une huile lavante, sans parfum et adapté aux peaux sensibles ;
– se sécher les mains délicatement et sans frotter ;
– après application de gel hydroalcoolique, réhydrater la peau avec une crème émolliente ;
– éviter de mettre des gants en latex ou en vinyle pour protection, car ils favorisent la transpiration ;
– ne pas porter de foulard ou d’écharpe en guise de masque, car cela risque de provoquer un frottement et d’entraîner des démangeaisons.

Enfin, le confinement pouvant être source d’angoisse et ainsi augmenter les poussées inflammatoires pour les personnes souffrant d’eczéma, il est conseillé de mettre en place des méthodes douces pour lutter efficacement contre le stress : méditation, yoga, sophrologie, etc.

© Freepik

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.