Quelles sont les stations thermales les plus anciennes de France ?

Dans , 18 mars 2021

Fontaine de Dax

La France abrite sur tout son territoire plus de quatre-vingts stations thermales. Mais quelles sont celles qui ont vu le jour en premier et sont ainsi remplies d’histoire ? Zoom sur cinq stations thermales parmi les plus anciennes de France.

Aix-les-Bains en Savoie

Aix-les-Bains

© АliVa – stock.adobe.com

C’est lors de la construction des thermes Pétriaux, au début des années 1930, que des vestiges des thermes romains ont été mis au jour. En effet, le bourg abritait des thermes monumentaux, alimentés par les sources chaudes de la ville dès le Ier siècle avant J.-C. Ils auraient surtout été fréquentés pendant la première moitié du IIe siècle après J.-C.

Le Mont-Dore dans le Puy-de-Dôme

Le Mont-Dore

© Cruccone – Wikimedia

La station thermale du Mont-Dore est connue et fréquentée depuis l’Antiquité. À l’époque, son nom était d’ailleurs tout simplement « Bains », en référence à son activité thermale, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. C’est au Ier siècle de notre ère que les Romains ont bâti les anciens thermes. D’autres fouilles archéologiques ont permis de découvrir les restes d’un bassin attestant que les Celtes avaient occupé la ville plusieurs siècles auparavant déjà.

Dax dans les Landes

Dax

© francois clappe – stock.adobe.com

Dès le Ier siècle avant J.-C., la ville d’Aquae Tarbellicae – autre nom de la ville de Dax, qui signifie les eaux des Tarbelles (un peuple aquitain de l’époque romaine) – s’est développée autour de la source chaude de la Nèhe, première émergence d’eau thermale exploitée. Des fouilles archéologiques, réalisées à la fin du XXe siècle, ont permis de découvrir qu’un bassin antique était en réalité enfoui sous le bassin actuel.

Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées

Bagnères de Bigorre

© Wikimedia

Tout comme Aix-les-Bains, c’est en édifiant les Grands Thermes actuels, au XIXe siècle, que les colonnes des anciens thermes et les ruines des piscines thermales ont été découverts. Récemment, un aqueduc romain a aussi été mis au jour en plein centre-ville, preuve que les vertus des eaux de Bagnères-de-Bigorre étaient exploitées depuis l’Antiquité.

Royat dans le Puy-de-Dôme

Royat

© Copeau – Flickr

Les sources thermales de Royat ont commencé à être exploitées au Ier siècle après J.-C. Les sources qui alimentent aujourd’hui les thermes de Royat ont été aménagées par les Romains, les vestiges des anciens thermes ayant été découverts en 1876. Plusieurs autres fouilles ont permis de révéler un édifice avec trois grandes piscines alignées sur un même axe. Aujourd’hui, seule l’une d’entre elles est encore visible.

 

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.