Quelle cure thermale pour mon enfant ?

Dans 28 septembre 2021

Dernière mise à jour le 28 septembre 2021.Une maman et son enfant marchant au bord d'un bassin lors d'une cure thermale

Votre enfant souffre d’asthme, d’eczéma infantile, d’énurésie ou de surpoids ? La cure thermale – dont les soins sont adaptés aux plus jeunes – peut constituer une solution thérapeutique intéressante, sans effets secondaires.

Le thermalisme ne s’adresse pas qu’aux adultes. En effet, des cures thermales pour les enfants existent. De nombreuses questions interpellent alors les parents dont l’enfant s’apprête à effectuer un séjour en centre thermal. Quelles conditions d’accueil ? Quels soins dispensés ? Quels résultats ? Retrouvez ici des réponses à vos interrogations.

Une cure thermale à partir de quel âge ?

Les cures thermales concernent généralement des enfants de 3 à 17 ans. Mais dans le cadre de certaines affections, telles que la dermatite atopique, elles peuvent être réalisées auprès des bébés dès l’âge de 3 mois, une fois le système immunitaire stabilisé.

Thermalisme infantile : pour quelles pathologies ?

Traiter l’asthme et les problèmes ORL

L’asthme touche en France plus de 10 % des enfants scolarisés, ce qui en fait la première maladie chronique infantile. Au-delà des conséquences socio-économiques qui en découlent (retards scolaires, hospitalisations, consultations à répétition), c’est la précocité de son apparition et sa sévérité qui interpellent tant elles ont augmenté ces dernières années.

Dans l’orientation Voies Respiratoires, la mise en contact et la pénétration des principes actifs du produit thermo-minéral au niveau de la muqueuse respiratoire ont lieu à travers :

  • Des techniques de détersion ORL : lavages de nez ou irrigations nasales ;
  • Des techniques d’hydrothérapie locale sous forme d’inhalations individuelles ou collectives, de humages et d’aérosols.

Ces techniques thermales sont adaptées selon l’âge de l’enfant et modulées dans la durée. Tous ces soins sont expliqués au jeune curiste de façon simple pour qu’il comprenne le traitement et se l’approprie.

À lire aussi :  Quels centres thermaux ouvrent leurs portes à partir du mois de mai ?

Traiter l’eczéma et autres affections cutanées

Les principales pathologies traitées par la crénothérapie sont l’eczéma, le psoriasis et marginalement, les séquelles de brûlures et l’ichtyose. Psoriasis et eczéma possèdent un point commun : ils entraînent de nombreux handicaps psychologiques et socio-économiques (coût des soins, absentéisme scolaire, incompréhension de la société…) et ont un impact sur la qualité de vie du patient.

Petite fille se grattant le dos.

L’eczéma infantile traité en cure thermale est la dermatite atopique, une affection essentiellement d’origine génétique. Elle concerne 10 % des enfants et apparaît à 60 % lorsque l’enfant n’est qu’un bébé, dans la première année de vie. La guérison peut être définitive ou suivie d’une récidive type eczéma, asthme, rhinite ou conjonctivite allergique.

Le psoriasis affecte 3 % de la population mondiale et un tiers des cas sont diagnostiqués avant l’âge de 15 ans et parfois chez les bébés sous forme d’un érythème fessier. La moitié des enfants psoriasiques ont un parent proche atteint par la maladie. Au-delà de la souffrance et de la gêne qu’occasionnent les lésions liées au psoriasis, c’est aussi, pour le petit patient, les moqueries des copains qui, souvent, l’enferment dans sa maladie.

La cure dermatologique est composée essentiellement de soins thermaux externes. Les eaux minérales sont directement mises au contact des lésions concernées. En complément de ces principaux soins, on notera les massages des cicatrices, les enveloppements dermatologiques, mais aussi et surtout chez l’enfant, l’accompagnement psychothérapeutique, particulièrement pour les petits patients non accompagnés.

Traiter la prise de poids

La qualité de vie de l’enfant peut être aussi altérée par une prise de poids soudaine liée à un événement majeur ou une obésité présente depuis plusieurs années. La cure thermale constitue une véritable alternative pour venir en aide aux enfants souffrant de surpoids.

À lire aussi :  Cure thermale : quel remboursement pour les bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire ?

S’adressant aux enfants et aux adolescents plus particulièrement, la cure minceur pour l’enfant s’inscrit dans l’orientation Troubles du développement de l’enfant. Elle s’articule autour d’exercices de tonification musculaire quotidiens et d’un suivi diététique renforcé, tout en mettant en avant les bienfaits de l’eau avec les cures de boisson par exemple.

Petite fille buvant un verre d'eau

Quelle(s) orientation(s) choisir ?

Le thermalisme infantile est une solution thérapeutique utile dans les quatre orientations suivantes :

Il est tout à fait possible de réaliser une cure thermale pour votre enfant qui s’inscrit dans deux orientations différentes. Par exemple, pour traiter à la fois l’asthme (VR) et l’eczéma (DER).

Pour découvrir quels centres thermaux prennent en charge la ou les orientation(s) qui vous intéresse(nt), consultez notre carte de France des thermes.

Quels soins thermaux pour les enfants ?

18 jours de soins

Comme pour les adultes, la cure conventionnée pour enfants comprend 18 jours de soins à raison de 6 jours par semaine, pendant 3 semaines.

Les soins thermaux dispensés au jeune public sont de manière générale les mêmes que ceux destinés aux adultes. Cependant, la durée et la quantité des soins sont adaptées à l’âge de l’enfant, à son état et à l’évolution de sa pathologie pendant le séjour thermal. Les parents accompagnateurs ont quelquefois la possibilité de participer aux soins prodigués à leur enfant.

À lire aussi :  #OnVousRépond : Quels vêtements porter en cure thermale ?

Des ateliers ludiques pour apprivoiser la maladie

Parallèlement, la plupart des stations thermales ont mis en place des programmes d’éducation thérapeutique pour le jeune public afin de lui apprendre, ainsi qu’à sa famille, à mieux gérer sa maladie au quotidien. Ainsi, des ateliers « souffle », « badigeonnage » et « crémage » ou encore de « pratique nutritionnelle » sont organisés.

Des activités ludiques et des sorties adaptées sont aussi organisées en partenariat avec les associations locales. Il convient de se renseigner auprès des stations thermales pour consulter l’ensemble des loisirs disponibles.

Enfants partant en randonnée

Cure thermale sans parent : quelles conditions de logement pour mon enfant ?

Si le jeune curiste n’est pas accompagné pendant son séjour, il peut, dans certaines stations thermales, être hébergé en maison d’enfants. Ces établissements de santé spécialisés qui accueillent des jeunes de 3 à 17 ans sont agréés par le ministère de la Santé et conventionnés par les régimes d’Assurance maladie.

Les équipes médicales pluridisciplinaires présentes assurent le suivi de la cure thermale et, dans les maisons ouvertes à l’année, le personnel pédagogique se charge du suivi scolaire.

Vous envisagez une cure thermale pour votre enfant ? Consultez notre guide pour découvrir le déroulement d’un séjour thermal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.