Site icon L'Officiel du Thermalisme

Les différents types d’eaux thermales et leurs bienfaits

Fontaine d'eau thermale

La France compte 1200 sources d’eau thermale. Elles présentent chacune des caractéristiques particulières, qui les rendent aptes à soulager des pathologies spécifiques. Découvrez les différents types d’eaux thermales et leurs bienfaits !

Qu’est-ce qu’une eau thermale ?

Une eau thermale est une eau minérale naturelle qui possède des propriétés thérapeutiques reconnues par l’Académie de médecine. D’origine souterraine, les eaux minérales naturelles se distinguent des autres eaux par leur pureté et une composition physico-chimique stable.

La classification scientifique des eaux thermales tient compte de leur :

En fonction de leurs caractéristiques, les eaux thermales sont utilisées pour réaliser différents types de soins thermaux et traiter des pathologies spécifiques.

Classement des eaux thermales en fonction de leur origine

L’origine géologique d’une eau thermale détermine certaines de ses propriétés physiques, notamment sa température d’émergence, et par conséquent le type de soins thermaux pour lesquels elle peut être utilisée. On distingue ainsi trois grands types d’eaux thermales.

Eaux thermales superficielles, dites « neptuniennes »

Les eaux neptuniennes sont des eaux de surface issues des précipitations. En s’infiltrant dans la roche ou les sédiments, l’eau de pluie se charge en minéraux. Ces eaux thermales froides affichent une température comprise entre 7 et 15 °C. Elles sont donc majoritairement utilisées en usage interne pour des cures de boisson.

Eaux thermales profondes, dites « plutoniennes »

Les eaux plutoniennes proviennent de la condensation des gaz magmatiques lors de leur remontée vers la surface de la Terre. La température d’émergence des eaux profondes est généralement comprise entre 30 et 50 °C, et peut même atteindre 80 °C ! Ces sources d’eau chaude, dites « hyperthermales », sont plutôt indiquées pour les inhalations, les douches et les bains de courte durée.

Eaux thermales mixtes

Ces eaux thermales résultent de la rencontre entre les eaux superficielles et les eaux profondes. Leur température modérée, comprise entre 25 et 34 °C, est adaptée aux bains thermaux prolongés.

Classification des eaux thermales selon leur composition

Les eaux thermales sont également classées en fonction de leur taux de minéralisation, c’est-à-dire leur teneur en anions et cations. On distingue ainsi cinq familles d’eaux thermales, chacune d’elles étant recommandée pour des orientations thérapeutiques spécifiques.

Eaux thermales bicarbonatées

Les eaux bicarbonatées présentent une forte concentration en bicarbonate.

Les établissements thermaux qui proposent des eaux bicarbonatées se situent principalement dans le Massif central. C’est le cas par exemple des thermes de Vichy, en Auvergne.

Eaux thermales chlorurées

Les eaux chlorurées ou eaux salines possèdent des propriétés proches de celles de l’eau de mer. Chargées en chlorure de calcium, elles stimulent la croissance et sont indiquées dans le traitement des troubles du développement chez l’enfant, notamment l’énurésie. Elles sont également utilisées en rhumatologie et en neurologie. Les stations thermales aux eaux chlorurées se situent principalement dans les Pyrénées et le Jura.

Eaux thermales sulfatées

Les eaux sulfatées contiennent du soufre sous forme de sulfates. Elles sont réputées pour leur action diurétique, détoxifiante et laxative. On distingue :

Les eaux thermales sulfatées peuvent également être utilisées en orientation neurologie ou phlébologie. On les trouve dans le nord des Pyrénées, les Alpes et les Vosges, dans des stations thermales comme Contrexéville.

Eaux thermales sulfurées

Les eaux sulfurées ou sulfureuses se caractérisent par une forte concentration en acide sulfhydrique et en soufre aux propriétés antibactériennes. Elles sont particulièrement indiquées pour soigner les affections des voies respiratoires: asthme, rhinites, bronchites, otites, etc. Le soufre possède également une action sur la peau et sur les cartilages lésés par les rhumatismes. Les eaux thermales sulfurées proviennent généralement de sources sulfureuses chaudes situées dans les Pyrénées, comme celles de Bagnères-de-Luchon ou de Cauterets.

Eaux thermales oligo-métalliques

Les eaux oligo-métalliques sont des eaux faiblement minéralisées, mais riches en oligo-éléments, connus pour renforcer le système immunitaire. Certaines eaux thermales oligo-métalliques présentent une forte teneur en un élément particulier qui leur confère des bienfaits supplémentaires :

Ainsi, les différents types d’eaux thermales définissent l’orientation thérapeutique de chaque station. Pour trouver celle qui correspond à votre pathologie, rendez-vous sur notre carte interactive des établissements thermaux de France !

 

© Adobestock / Fotolia

Quitter la version mobile