Idée reçue n°3 : La cure thermale, ça ne sert à rien

Dans 22 novembre 2021

Dernière mise à jour le 22 novembre 2021.Homme hésitant à entrer dans l'eau

L’Officiel du Thermalisme s’attaque aux idées reçues qui planent autour des cures thermales. Médecine thermale, curistes, infrastructures… Nous décryptons tous les sujets pour rétablir la vérité. Le préjugé du jour ? Les cures thermales, ça ne marche pas.

La cure thermale constitue une alternative thérapeutique naturelle en complément de la médecine classique. Caractérisée par des soins à base d’eaux thermales aux propriétés diverses, on entend parfois que son efficacité n’est pas prouvée. Traiter une maladie chronique avec des eaux minérales naturelles provenant de sources thermales, est-ce utile ? Existe-t-il réellement des effets bénéfiques ? Il suffit de se tourner vers celles et ceux qui ont essayé la cure thermale pour comprendre.

Des bienfaits de la cure thermale ressentis par les curistes…

Afin de démontrer l’efficacité de la cure thermale, le Cneth (Conseil national des exploitants thermaux) a décidé de mener une étude en 2006 pour connaître le taux de satisfaction des curistes. Ainsi, 112 419 curistes ont été interrogés afin de partager leur avis à ce sujet. Verdict : 97 % des participants ont déclaré avoir ressenti des effets bénéfiques durables 6 mois après leur cure. Parmi ceux-ci :

  • 74 % ont ressenti moins de douleurs physiques;
  • 57 % ont pris moins de médicaments à la suite de leur cure ;
  • 52 % ont estimé avoir une meilleure qualité de vie depuis ;
  • 44 % ont diminué leurs consultations médicales.

Quand il leur a été demandé quels aspects des traitements thermaux ils préféraient, voici ce que les curistes interrogés ont répondu :

  • 63 % d’entre eux ont apprécié le caractère naturel des cures thermales ;
  • 55 % ont considéré la cure comme un complément à la médecine traditionnelle ;
  • 51 % ont été sensibles au fait que la cure soit remboursée par la Sécurité sociale.

En effet, la cure est reconnue sur le plan médical et peut ainsi être prise en charge par l’Assurance maladie.

À lire aussi :  Idée reçue n°2 : la cure thermale, c'est pour les riches

Il est vrai cependant que certains curistes ressentent une fatigue durant leur cure thermale et/ou une augmentation de leur douleur à un moment de la cure. Cela peut être déroutant mais est en réalité tout à fait normal : c’est la preuve que la cure agit. Le corps étant sollicité chaque jour et les douleurs directement ciblées, elles peuvent s’accentuer pour disparaître rapidement. De plus, il est recommandé d’effectuer au moins trois cures thermales consécutives chaque année afin de profiter pleinement de ses bienfaits.

… et prouvés par des études scientifiques !

La médecine thermale accorde une grande importance à la recherche scientifique. De ce fait, l’Association française pour la recherche thermale (Afreth) a pour objectif de promouvoir la recherche scientifique appliquée à l’activité des établissements thermaux, et notamment la recherche clinique.

Parmi les grandes études thématiques menées pour connaître l’efficacité de la médecine thermale :

  • l’étude MAATHERMES a évalué la prise en charge du surpoids et de l’obésité en milieu thermal ;
  • l’étude THERMARTHROSE a évalué le service médical rendu de la cure thermale dans le traitement de l’arthrose du genou ;
  • l’étude PACTHE a évalué le programme d’accompagnement et de réhabilitation pour les femmes en rémission complète de leur cancer du sein en milieu thermal.

Toutes ces études soulignent le sérieux de la médecine thermale ainsi que ses bienfaits.

 

Et vous, trouvez-vous que la cure thermale est efficace ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous !

4 commentaires

  • CASSOU Chantal dit:

    En ce qui me concerne la cure thermale m’est nécessaire. 3 semaines c’est du temps pour soi, pour atténuer les douleurs des rhumatismes et de phlébologie.
    Je fais des cures depuis une douzaine d’années et je ne m’arrêterai que lorsque je ne pourrai plus y aller pour des raisons de santé.

  • Pour ma part les gens qui disent que les cures ne servent à rien c’est qu’ils n’ont jamais fait de cure comme pour les douleurs quand on subit pas de douleurs on peut pas juger ? Moi j’ai commencé des cures il y a bientôt 10 ans et je continue je m’occupe pas de ce que l’on peut dire à chacun son choix.

  • « Les cures, c’est pour les riches » ; vrai et faux : effectivement, les soins sont remboursés par la Sécurité Sociale, mais faut-il encore avoir la possibilité financière de s’offrir un voyage et un hébergement !!! …

  • remy jean-claude dit:

    Je ne suis pas curiste, mais j’ai deux garçons qui souffraient de bronchite quand il étaient très jeunes et depuis trois cures thermales au Mont Dore, pour l’un et deux pour l’autre, plus jamais de bronchites !!! Ils ont maintenant 50 et 43 ans. Mon épouse a subit quatre interventions chirurgicales au niveau de la colonne vertébrale. Elle a suivi des cures thermales à DAX , et depuis elle ne prend plus d’anti-inflammatoires, sauf en 2020 ,en raison du CONFINEMENT, pour COVID-19. Comme dit l’adage, quand on veut noyer son chien, on lui trouve des puces !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.