Polynévrite : une cure thermale pour réduire les troubles neurologiques

Dans , 24 décembre 2021

Personne souffrant de polynévrite

Perte de mobilité et de sensibilité, crampes, douleurs… La polynévrite entraîne d’importants troubles moteurs et sensitifs. La cure thermale en neurologie constitue une solution naturelle pour atténuer les symptômes de cette affection des nerfs périphériques.

La polynévrite ou polyneuropathie se caractérise par des lésions du système nerveux périphérique. Les nerfs périphériques relient le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) au reste du corps (muscles, organes internes et peau). Cette maladie inflammatoire ou dégénérative affecte les deux côtés du corps de manière symétrique. Elle concerne environ 5 % de la population et sa fréquence augmente avec l’âge.

Quels sont les symptômes de la polynévrite ?

Les polynévrites se manifestent par des troubles moteurs et sensoriels qui dépendent du type de nerf atteint :

  • moteur : douleurs, paralysie ou faiblesse musculaire, boiterie, manque de coordination, crampes dans les mollets, etc.
  • sensoriel : perte de sensibilité, paresthésies (fourmillements et engourdissements), sensations de brûlure, etc.
  • autonome (qui contrôle les mécanismes involontaires) : pression artérielle trop basse, vertiges, problèmes digestifs, etc.

Les symptômes s’installent de manière lente et progressive. Les lésions touchent d’abord les extrémités des membres (mains, pieds) puis s’étendent aux bras et aux jambes.

Quelles sont les causes de la polynévrite ?

En France, la cause la plus fréquente de polynévrite est l’alcoolisme chronique, du fait des carences en vitamines inhérentes. D’autres facteurs déclencheurs entrent également en jeu :

  • des troubles métaboliques comme l’insuffisance rénale ou le diabète, en particulier s’il est ancien et mal équilibré ;
  • la prise de médicaments, notamment les chimiothérapies pour le traitement du cancer ;
  • l’exposition à des produits chimiques toxiques (plomb, monoxyde de carbone…) ;
  • certaines infections aiguës ou chroniques : tuberculose, botulisme, VIH, etc.

Quels sont les bénéfices du thermalisme sur la polynévrite ?

Les patients souffrant de polynévrites peuvent effectuer une cure thermale en orientation Neurologie (NEU). Les soins d’hydrothérapie à base d’eau thermale aux propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et myorelaxantes contribuent à :

  • soulager les douleurs ;
  • réduire les troubles neuromoteurs (tremblements, vertiges…) ;
  • favoriser la mobilité ;
  • ralentir l’évolution de la polynévrite ;
  • diminuer la prise de médicaments (anti-douleurs, immunosuppresseurs, anti-dépresseurs…) ;
  • redonner confiance au malade.

Les bienfaits thérapeutiques de la cure thermale se font ressentir dès le premier mois et se cumulent d’une année sur l’autre. En cas d’alcoolisme, le curiste doit être engagé dans une démarche de désintoxication et de sevrage.

Curiste recevant un soin pour sa polynévrite

Quels sont les soins thermaux de la cure en neurologie ?

Les cures thermales conventionnées sont remboursées par l’Assurance maladie et nécessitent une prescription médicale (médecin traitant ou neurologue). Elles comprennent 72 soins thermaux répartis sur trois semaines. Voici les principaux soins de crénothérapie prodigués lors de la cure thermale en neurologie :

  • bains thermaux en piscine ou avec douche sous-marine ;
  • douches thermales locales, douches à jets de forte pression et douches pénétrantes hydromassantes ;
  • mobilisation en piscine thermale ;
  • bains de boue ;
  • cataplasmes de boue thermale ;
  • massages sous l’eau ;
  • cure de boisson.

Certains centres thermaux proposent également des conférences et ateliers pratiques qui apportent aux curistes des conseils pour mieux gérer la maladie au quotidien.

Où faire une cure thermale pour la polynévrite ?

Pour suivre une cure contre la polynévrite, il faudra vous rendre dans l’un des trois établissements thermaux français agréés pour l’orientation thérapeutique « neurologie »:

Pour plus d’informations sur les stations thermales et sur l’organisation de votre séjour, procurez-vous le guide de la cure thermale offert par l’Officiel du Thermalisme !

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.