Idée reçue n° 7 : dans les thermes, on se croirait à l’hôpital

Dans 1 février 2022

Dernière mise à jour le 3 février 2022.Couloir d'hôpital

L’Officiel du Thermalisme s’attaque aux idées reçues qui planent autour des cures thermales. Médecine thermale, curistes, thermes… Nous décryptons tous les sujets pour rétablir la vérité. Aujourd’hui, on s’intéresse à cette pensée souvent partagée : se rendre dans un centre thermal, c’est comme aller à l’hôpital. 

Nous avons constaté que l’opinion d’un certain nombre de curistes se rejoignait sur un point. Pour eux, les établissements thermaux sont semblables à des hôpitaux. Mais sur quoi est fondé cet avis ? Est-ce vraiment le cas ? Nous allons tenter de répondre à ces questions pour non seulement lever le voile sur cette idée commune, mais aussi rassurer celles et ceux qui se feraient une image trop austère des cures thermales. 

Oui, les cures thermales ont des visées médicales… 

Des soins thermaux spécifiques 

Cette idée reçue vient avant tout du fait que la cure thermale est réalisée principalement pour des personnes malades. En effet, une cure thermale conventionnée est prescrite par un médecin dans le cadre d’une pathologie particulière. En ce sens, les soins thermaux ont prouvé leur efficacité: ils apaisent les douleurs et réduisent les symptômes. 

À lire aussi :  Comment faire une cure thermale ?

De ce fait, un suivi médical est assuré tout le long de la cure conventionnée. Avec au minimum trois visites médicales pendant la cure, réalisées par un médecin thermal de la station, le curiste est accompagné dans sa prise en charge. Le but est d’évaluer son état de santé et de confectionner un programme de soins, adapté à la pathologie traitée. Les agents thermaux et les professionnels de santé présents dans les thermes se chargent ensuite de le mettre en œuvre. Les consultations suivantes avec le médecin permettent d’encadrer le suivi des soins établis.  

Des infrastructures adaptées 

Afin que les soins soient prodigués dans les meilleures conditions, les infrastructures des établissements thermaux sont adaptées à cette fonction médicale. Cela peut effectivement donner l’impression d’être dans un centre médicalisé avec les différentes salles, les dispositifs médicaux et le matériel. 

D’autant plus qu’avec la crise du Covid-19, les thermes mettent en place un protocole sanitaire rigoureux pour assurer la sécurité des curistes et du personnel. 

En parallèle des centres thermaux, qui ont pour but de prodiguer les soins, il existe des hôpitaux thermaux. Ces infrastructures, souvent situées non loin des thermes, sont quant à elles de vrais hôpitaux. Ces derniers permettent aux personnes moins autonomes ou souffrant de handicaps importants de bénéficier d’une surveillance médicale continue. 

À lire aussi :  Idée reçue n° 4 : la cure thermale, c’est pour les vieux

 … mais mettent aussi l’accent sur le bien-être 

Un temps libre aménagé et recommandé 

Au-delà des soins thermaux en eux-mêmes, il ne faut pas oublier que les cures thermales incluent également un temps libre aménagé. En effet, les soins durent 2 heures en moyenne chaque jour, ce qui permet aux curistes de se reposer et de profiter de la station thermale le reste du temps. Ce point différencie clairement les cures thermales d’un séjour hospitalier. 

Couple en balade dans la nature

Les spécialistes le disent d’ailleurs : le changement du quotidien habituel joue un rôle important dans l’efficacité de la cure thermale. Le fait de se retrouver loin de chez soi, dans un cadre naturel et sain, aide à se ressourcer et à se relaxer. Ce temps libre permet aux curistes de : 

  • profiter de soins de bien-être complémentaires en spa thermal ; 
  • se reposer entre les soins ; 
  • visiter la station thermale et ses environs ; 
  • pratiquer des activités telles que la marche, le vélo, le shopping, etc. 
À lire aussi :  5 conseils indispensables pour bien préparer sa cure thermale en 2022

Si la cure thermale est centrée sur l’aspect médical, afin d’accompagner le malade dans sa pathologie, elle permet aussi de jouir d’un précieux temps libre. Les sorties, les balades et les activités de bien-être constituent un véritable complément aux cures, non négligeable. 

Des séjours de bien-être proposés en station thermale 

En outre, la cure conventionnée de 18 jours n’est pas le seul format qui existe. Des mini-cures ou cures courtes sont proposées aux personnes souhaitant découvrir les bienfaits des eaux thermales. Les cures courtes s’adressent autant aux personnes présentant une maladie qu’à celles souhaitant prendre soin de leur état de santé général et s’accorder une pause bien-être. 

Ces séjours, largement proposés dans les centres thermaux de France, conquièrent de plus en plus de personnes qui y voient une véritable parenthèse dans leur quotidien. 

À lire aussi :  Idée reçue n °6 : la cure thermale, c’est des vacances

Les centres thermaux prennent d’ailleurs de plus en plus en compte de l’aspect « bien-être » dans leurs infrastructures. C’est ainsi que des travaux de rénovation sont en cours de réalisation dans plusieurs établissements français. Le but est d’apporter davantage de confort et de moderniser l’intérieur des thermes. 

Des complexes et resorts thermaux voient le jour pour proposer une offre complète et personnalisée aux curistes : cures médicalisées, soins de bien-être avec accès au spa thermal, hébergement intégré, restauration et loisirs sur place… Tout inclus au sein d’un même lieu pour vivre un séjour thermal dans les meilleures conditions.  

Et vous, avez-vous déjà entendu dire que la cure thermale ressemblait à un séjour à l’hôpital ? Partagez votre expérience et votre avis en commentaire ! 

 

© AdobeStock

17 commentaires

  • Serge dit:

    En règle générale, une cure thermale n’est pas là pour vous médicamenter, mais pour retrouver un bien être physique. Donc il ne s’agit absolument pas d’une hospitalisation.

  • ANNE MAGNON dit:

    Ayant fait nombre de cures à Gréoux les Bains, puis maintenant à Amélie les Bains (excellent), je n’ai jamais ressenti ces établissements comme des hôpitaux. Il s’agit de santé bien sûr, mais avec un aspect déjà un peu d’activités physiques pour peu que l’on soit comme moi adhérente à la gym en piscine, et c’est un marchepied peut-être vers une activité en cours d’année, si ce n’est pas déjà le cas. Une façon de prendre soin de soi régulièrement pour… éviter l’hôpital justement !!

  • JOEL DIDIER dit:

    Comparer une cure thermale à un séjour à l’hôpital… je serais curieux de savoir dans quelle station ce curiste est-il allé !!! Nous avons déjà fait cinq stations thermales différentes mais jamais nous n’avons eu cette impression.

  • viviane dit:

    Pour moi,une cure ne fait appel qu’à des soins naturels (vertus de l’eau, du gaz et de la boue, des mouvements… ( sans contre-indications ni effets secondaires alors que l’hôpital utilise des médicaments pour la plupart issus de la chimie avec effets secondaires et indésirables.
    De plus, un séjour hospitalier est plutôt redouté tandis qu’un séjour en cure est apprécié. Quel bien le curiste en retire !

  • je trouve trés bien de faire une cure:déjà deux à mon actif:Jonzac et Eugenie les BAINS
    TRESSATISFAITE DES DEUX.pour Rhumatismes;j ai 72ans!
    bains de boue j ai adoré;à Eugenie;le médecin avait refusé;ayant peur que je glisse en descendant les marches!

  • philippe dit:

    C’est dur la cure très fatigant, mais loin de moi l’idée que ce soit comme à l’hôpital.
    A Aix les bains c’est le top des soins.

  • Baylly dit:

    C’est tout le contraire . Pour moi c’´est un moment de bien être qui qui fait du bien et apporte une amélioration de ses douleurs.

  • mireille fuchs dit:

    pour faire de temps en temps des séjours en thalasso, je peux dire que j’ ai plutôt l’ impression de faire un long séjour dans ce genre d’ établissement à la différence que c’ est nettement moins cher ……Pas du tout l’ impression d’ être à l’ hopital.

  • Grignette dit:

    Même réflexion Cela ne m es jamais venu à l esprit

  • Rousseau dit:

    On ne se croît pas du tout dans un hôpital. Endroit très agréable

  • Roy dit:

    Bien au contraire ce n est pas hôpital mais bien un centre de soin ou l on vient avec plaisir et besoins , mais ce n est pas un centre de vacances non plus

  • Krebs dit:

    Dire qu’on dirait un hôpital… cette personne n’a été ni dans l’un ni dans l’autre!

  • Grard dit:

    Je ne trouve pas que c est un hôpital on a des soins pour la pathologie que l on a et tout est beau on peut même se reposer entre les soins il y a de l eau que l’on peut boire quand on veut c est très agréable et on a fait plusieurs cures 🌺🌹

  • louise dit:

    un hôpital ? n’ importe quoi, cela ne m’ est même jamais venu à l’esprit !

  • helene LOCHERON dit:

    Bonjour, Non ce n’est pas l’hôpital ce n’est que du bonheur le personnel est tellement accueillant, aux petits soins, à l’écoute, rassurant totalement pro – ce sont 3 semaines de pur détente et de nirvana
    Un grand merci à tout ce personnel dévoué et qui ne compte pas ses efforts ! bravo à vous tous et à vous toutes

  • quetier dit:

    je ne trouve pas que cela ressemble a un hopital peut etre les grandes stations thermales mais moi je vais a st laurent les bains petite station les thermes du soleil 350 curistes environs qui soigne les douleurs rhumatismales et cela se passe tres bien nous ne sommes pas pris pour un numero personnel soignant a l’ecoute donc pas comme dans un hopital je sais se que c’est l’hopital j’ai travaille 30 ans en reanimation donc moi je reste sur ma petite station

  • Brestad dit:

    C’est tout à fait le contraire. Je me rends tous les ans à Cambo les Bains au Pays basques et ça me fait, au moins, autant de bien au moral qu’à mes douleurs physiques. Ce n’est que du repos et du bien-être, bien mérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.