Site icon L'Officiel du Thermalisme

Séquelles d’AVC : une cure thermale pour mieux récupérer

AVC cure thermale

Troubles du langage et de l’équilibre, pertes de mémoire, paralysies… Un accident vasculaire cérébral laisse souvent de nombreuses séquelles neurologiques. En complément des traitements médicaux classiques, la cure thermale post-AVC aide les patients à récupérer plus rapidement leurs capacités et leur autonomie.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) touche 150 000 personnes et provoque 40 000 décès par an en France. Près d’un tiers des victimes souffrent de lourdes séquelles motrices, cognitives et/ou sociales. Cette pathologie neuro-vasculaire représente ainsi la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte, et la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer.

Qu’est-ce qu’un accident vasculaire cérébral ?

L’accident vasculaire cérébral ou attaque cérébrale survient lorsqu’une région du cerveau est subitement privée de sang et donc d’oxygène. On distingue deux types d’AVC :

L’AVC se manifeste principalement par une déformation de la bouche, une faiblesse d’un côté du corps et des difficultés d’élocution. Ces signaux d’alerte peuvent s’accompagner de maux de tête intenses, de pertes d’équilibre et de troubles de la vision. L’AVC est une urgence absolue qui doit être prise en charge le plus rapidement possible pour limiter le risque de décès et de séquelles irréversibles.

Quelles sont les séquelles d’un AVC ?

Selon la taille et la localisation de la lésion, l’attaque cérébrale peut entraîner de nombreuses pathologies invalidantes :

Une prise en charge médicale globale s’impose, dans laquelle s’inscrit la cure thermale contre les séquelles d’AVC.

Quels sont les bienfaits du thermalisme après un AVC ?

Les personnes atteintes de séquelles d’AVC peuvent suivre une cure thermale dans l’orientation thérapeutique « neurologie ». L’encadrement pluridisciplinaire et les soins à base d’eaux thermales riches en magnésium et lithium contribuent à :

La cure s’effectue sur prescription médicale (médecin traitant ou neurologue), lorsque le patient est stabilisé et a retrouvé un minimum d’autonomie. L’efficacité de la cure thermale est d’autant plus grande qu’elle est réalisée tôt. On constate généralement une récupération motrice chez les curistes dès le début du séjour.

En quoi consiste la cure thermale post-AVC ?

Des soins thermaux spécialisés en neurologie

La cure thermale neurologique exploite les bienfaits de l’eau minérale naturelle à travers des soins d’hydrothérapie individuels ou collectifs :

Les cures thermales conventionnées de trois semaines offrent une prise en charge globale et personnalisée selon les besoins de chaque curiste.

Un programme spécifique post-AVC

En complément de la cure en neurologie, certains établissements thermaux proposent des soins et ateliers supplémentaires pour les victimes d’accidents vasculaires cérébraux :

Où suivre une cure thermale pour les séquelles d’AVC ?

Vous pouvez faire une cure thermale post-AVC dans l’une des trois stations thermales françaises agréées en neurologie :

Pour tout savoir sur les démarches à effectuer pour préparer votre séjour thermal, consultez notre rubrique dédiée à l’organisation de la cure.

© AdobeStock

Quitter la version mobile