Tabac : 5 conseils efficaces pour arrêter de fumer

Dans 10 novembre 2022

Femme qui arrête de fumer pour le mois sans tabac

Vous songez à arrêter de fumer ? À l’occasion du mois sans tabac, découvrez 5 conseils faciles à suivre pour vous accompagner dans l’arrêt de la cigarette.

La France compte près de 13 millions de fumeurs, mais plus de la moitié d’entre eux souhaiteraient arrêter de fumer. En effet, le tabac est une cause majeure de maladies cardio-vasculaires, d’insuffisance respiratoire ou encore de cancers. Au-delà d’empêcher l’apparition de maladies graves, l’arrêt du tabac est source de bienfaits multiples : amélioration des capacités respiratoires et de la digestion, augmentation des performances physiques, changement d’état d’esprit… Sans oublier les économies pour le porte-monnaie !

Si votre volonté, aujourd’hui, est de procéder à un sevrage tabagique afin d’envisager une vie sans tabac, découvrez 5 conseils pour vous accompagner dans votre démarche.

1.    Définir une stratégie propre à vos envies

Pour commencer, plusieurs méthodes sont à votre disposition pour vous aider à arrêter de fumer. À vous d’opter pour celle(s) qui vous parle(nt) le plus. Par exemple, vous pouvez arrêter de fumer en compensant votre envie par des patchs ou autres substituts nicotiniques. Ces derniers sont d’ailleurs remboursés par l’Assurance maladie, à hauteur de 65 %, sur prescription. Votre complémentaire santé peut éventuellement rembourser le reste à charge.

Le ministère de la sSnté est également à l’initiative de l’application mobile « Tabac info service » qui promulgue des conseils d’experts et propose un tableau de bord pour observer votre progression, parmi d’autres services disponibles.

Si vous souhaitez un suivi plus soutenu, vous pouvez directement faire appel à un tabacologue qui saura vous guider dans votre progression. Le numéro 39 89 est à votre disposition pour être mis en relation avec un tabacologue ou obtenir les coordonnées de celui le plus proche de chez vous.

2.    Se préparer en amont

Avoir l’envie d’arrêter de fumer est une chose, la conscientiser en est une autre. L’Assurance maladie conseille de bien préparer l’arrêt de la cigarette avant même de se lancer. Cela vous aidera à réduire considérablement vos envies de fumer au moment de passer à l’acte. Parmi les astuces proposées pour anticiper au mieux votre arrêt, vous pouvez :

  • jeter vos cendriers et vos briquets ;
  • en informer vos proches, fumeurs ou non-fumeurs ;
  • trouver d’autres idées pour vos pauses au travail, souvent associées à la cigarette ;
  • etc.

Briquet de cigarette

3.    Être prêt à consulter un professionnel de santé

Bien qu’arrêter la cigarette seul(e) ne soit pas impossible, l’Assurance maladie recommande de se faire aider pour l’arrêt du tabac. Pour neuf fumeurs sur dix, la volonté n’est pas suffisante pour arrêter de fumer seul. L’accompagnement par un spécialiste peut figurer dans votre stratégie pour stopper la cigarette. Vous pouvez faire appel à différents praticiens tels que :

  • votre médecin traitant ;
  • un(e) addictologue/tabacologue ;
  • un(e) psychologue ;
  • ou encore un(e) sophrologue.

Le suivi par un professionnel de santé permet de renforcer votre motivation et d’identifier les raisons pour lesquelles l’arrêt du tabac vous semble difficile. Après un ou plusieurs entretien(s) ou consultation(s) de soutien, vous vous sentirez plus apte à stopper ou, du moins, à diminuer votre consommation de tabac.

4.    Pratiquer une activité physique

Plusieurs études ont démontré que le sport est un allié dans l’arrêt de la cigarette. En effet, la pratique d’une activité physique lorsque l’on souhaite ne plus fumer permet de :

  • combattre l’effet du manque qui peut se faire ressentir dans votre comportement ou dans votre état psychologique, le sport permettant de réduire le stress et la frustration ;
  • contrôler une éventuelle prise de poids qui peut arriver lorsque l’on arrête la cigarette et qui freine certains fumeurs pour arrêter ;
  • viser un nouvel objectif et se concentrer sur la motivation à l’atteindre, l’arrêt du tabac améliorant votre condition physique.

Faire du vélo pour compenser l'arrêt de la cigarette

De plus, la pratique d’une activité physique régulière permet d’éviter les rechutes dans la consommation du tabac. Pour ce qui est du sport le plus adéquat, il doit avant tout correspondre à vos attentes et vos capacités. Rien ne vous oblige à démarrer par un sport de grande intensité. Une activité modérée et collective telle que des cours de fitness, de danse ou encore d’aquagym peut vous aider dans votre démarche. Ou encore les déplacements du quotidien que vous pouvez effectuer à pied ou encore à vélo !

5.    Effectuer une cure thermale anti-tabac

Fait plutôt méconnu, la cure thermale s’avère être une méthode complémentaire dans l’aide au sevrage tabagique. Misant sur la médecine thermale comme alternative naturelle et douce pour l’arrêt de la cigarette, les thermes français ont créé des courts séjours anti-tabac ou bien des modules complémentaires proposés lors d’une cure conventionnée. Un séjour de quelques jours en station thermale permet d’adopter une nouvelle hygiène de vie tout en bénéficiant de soins hydrothermaux centrés sur les voies respiratoires.

Par ailleurs, la mini-cure pour arrêter de fumer propose un accompagnement spécifique ainsi qu’une participation à différents ateliers pour apprendre à mieux gérer son stress, soulager ses frustrations, etc.

© AdobeStock


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.