MENU

L'Officiel du Thermalisme - logo

Le peignoir n’est pas un pyjama

Dans Curiosités 28 mars 2019

C’est l’accessoire traditionnel de la cure, voire même la « tenue correcte exigée ». En enfilant votre peignoir blanc, vous entrez dans un nouveau monde : le thermalisme.

Non, le curiste n’est pas un pantouflard

Si vous êtes étranger au monde du thermalisme et que vous traversez une ville d’eau, vous avez peut-être – et même surement – aperçu ces gens, en peignoir blanc, semblant avoir du temps libre. L’habit ne fait pas le moine, mais il est vrai que l’on juge facilement son prochain par sa tenue. Le peignoir, vêtement iconique du curiste, a tendance à être rangé du côté de la robe de chambre et, pire, peut être confondu avec un pyjama. Non, le curiste n’est pas snob au point de rester en pyjama toute la journée, il n’est pas un fainéant, un tire-au-flanc, un clampin, un bon à rien… Ce qui nous amène à : « mais pourquoi le peignoir ? ». On y vient.

Robe de chambre ou peignoir…

On ne peut pas parler du peignoir sans parler de son parent, la robe de chambre. Car oui, ils ont bien en commun une filiation. Qui est arrivé en premier ? Point de paradoxe, à l’image de l’œuf et de la poule (le coq ?), et on arrêtera tout suspens à ce stade : la robe de chambre est bien apparue en premier. Le terme « robe » est apparue au 13e siècle et désignait un simple vêtement long qui se portait par-dessus la tenue de nuit – on l’imagine, un accessoire réservé aux classes les plus aisées donc. Il se veut chaud, confortable, orienté détente et cocooning.

Le peignoir n’est pas un pyjama (bis)

Le peignoir est apparu bien après et a rapport avec l’eau. Il est utilisé à la sortie du bain, pour sécher le corps et éviter de prendre froid, le temps d’attraper ses habits… Comme la robe de chambre, le peignoir est large et ample. Il est fabriqué dans des matières absorbantes à base de coton. Avec son tissu éponge, il se veut hydrophile, alors que la robe, non. D’ailleurs, on notera que le peignoir a vocation à masquer les corps dénudés (puisque sorti d’un bain) et non pour couvrir une tenue de… pyjama. Le peignoir n’est donc pas un pyjama, CQFD.

Le peignoir, c’est le plus pratique pendant la cure

Ainsi, le peignoir est LE vêtement idéal pendant une cure, car il répond aux exigences du lieu : il vous couvre, il est absorbant et vous tient chaud (surtout si vous avez eu la bonne idée de le mettre sur un radiateur…). Il est aussi synonyme de réconfort : quel bonheur de retrouver son peignoir après un exercice plutôt difficile. Autre atout : tout le monde est en peignoir blanc, avez-vous déjà constaté que cela pouvait créer une certaine atmosphère, plus sereine et « bien-être » ? Le blanc, c’est bien.

Connaissez-vous les Accros du Peignoir ?

On se sent tellement bien dans un peignoir qu’il y aurait même des cas de dépendance : à ce sujet, si vous souhaitez découvrir le peignoir sous un autre angle, nous vous conseillons vivement « Les accros du peignoir », un concept original et décalé sur un univers plutôt sérieux…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer