MENU

L'Officiel du Thermalisme - logo

Maladies chroniques : une activité physique régulière préconisée

Dans Actualités, Etudes scientifiques, Santé, Thermalisme 8 mars 2019

Alors que le repos était de mise dans la plupart des cas, des études scientifiques ont montré qu’une activité physique régulière s’avère bénéfique pour tous les types de pathologies chroniques, si elle prend en compte les complications et l’état de santé.

Les maladies chroniques sont « la toute première cause de mortalité dans le monde » selon l’OMS. En France, elles toucheraient 75 % des 65 ans et plus. L’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) a remis en février 2019 un rapport, commandité par le ministère des Sports. Des experts se sont intéressés à la pratique sportive dans le cadre de ces pathologies. Ont été principalement ciblées les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète, les pathologies chroniques respiratoires, l’obésité, certaines maladies mentales, les troubles musculosquelettiques (TMS) et la multimorbidité.

 

Recommandations principales de l’Inserm

Un programme adapté apporte de nombres bienfaits, pour toutes les maladies chroniques. Il doit être prescrit systématiquement et le plus tôt possible. Des recommandations par pathologies ont été établies :

  • Obésité : diminution du tour de taille avec des activités d’endurance.
  • Diabète de type 2 : renforcement musculaire et activités d’endurance.
  • Pathologies coronaires : activité régulière d’endurance.
  • Artériopathie oblitérante des membres inférieurs : marche.
  • Insuffisance cardiaque : réentraînement à l’effort.
  • Accident vasculaire cérébral : amélioration des capacités cardiorespiratoires et de la force musculaire avec activité régulière.
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) : activité régulière variée (endurance, renforcement, natation, etc.).
  • Asthme : activités d’endurance.
  • Pathologies ostéoarticulaires : prévention/réduction du handicap et de la douleur avec activité physique adaptée.
  • Cancers :réduction des effets secondaires avec activités d’endurance et renforcement musculaire.
  • Dépression :activités d’endurance et renforcement musculaire.

La pratique doit s’adapter au patient et à son environnement. Avant la mise en place du programme, un entretien individuel peut permettre d’évaluer ses capacités. Un suivi est également recommandé afin d’adapter les exercices à l’évolution de la condition physique.

Par ailleurs, l’activité physique doit commencer dès le début des soins et sa poursuite à domicile est nécessaire. L’exercice doit faire partie de la vie quotidienne pour s’inscrire dans la durée. L’éducation thérapeutique peut alors jouer un rôle majeur. Parallèlement, il faut se fixer un objectif et mettre en place les moyens nécessaires pour les suivre. Dans certains cas, le recours à des outils numériques peut être intéressant (objets connectés, applications mobiles, visioconférences, etc.).

 

Le sport en cure thermale

La pratique sportive peut d’ailleurs venir en complément des cures thermales. En ce sens, une étude, publiée en avril 2017, a été réalisée par l’université de Pau et des Pays de l’Adour (64), avec le soutien de l’AFRETh (Association française pour la recherche thermale).

Elle s’est appuyée sur une expérimentation dans les thermes de Bagnères-de-Bigorre (65). 42 participants de plus de 65 ans, présentant une pathologie de l’appareil locomoteur, une maladie respiratoire, une affection ORL ou une fibromyalgie, se sont prêté au jeu. Pendant trois semaines de cure conventionnée, tous ont participé à quatre séances d’exercice sportif par semaine. Le programme alliait marche rapide et gymnastique d’entretien.

Les membres du panel ont été suivis régulièrement pendant un an après la fin de la cure. Les résultats montrent des améliorations multiples : baisse de l’IMC (indice de masse corporelle), amélioration de la souplesse, meilleure estime de soi, accentuation de la motivation. Et pour 64 % des participants, une augmentation des activités physiques a été remarquée.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer