MENU

L'Officiel du Thermalisme - logo

#MoisSansTabac 2018

Dans Actualités, Evénement, Santé 31 octobre 2018

La troisième édition de ce défi national débute le 1er novembre et compte déjà plus de 185 000 inscrits. Cette campagne d’aide à l’arrêt du tabac mise sur un élan collectif en incitant les fumeurs à arrêter tous ensemble pendant 30 jours, au mois de novembre. En effet, un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement, car après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.

#MoisSansTabac est une opération conçue et pilotée par Santé publique France en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie.

Bilan positif

En 2017, Santé publique France annonce que 380 000 fumeurs ont arrêté de fumer à l’occasion de la campagne, dont 20 % durablement à 6 mois. Point très positif, toutes les catégories socioprofessionnelles sont concernées. De plus, les personnes qui arrêtent pendant le mois sans tabac se font davantage aider, ce qui augmente les chances de succès.

Des partenaires multiples
Pour 2018, Santé publique France a noué plusieurs partenariats inédits :

– Avec la SNCF : des messages sonores énoncés par Simone, la voix emblématique de la société ferroviaire, sont diffusés dans 11 grandes gares françaises.
– Avec l’Assurance maladie : une centaine d’initiatives soutenues par 93 caisses primaires dans des centres d’examens de santé, des PMI, des hôpitaux et maternités, des lycées ou encore des missions locales. Des actions multipliées par deux par rapport à 2018.
– Avec TF1 : la chaîne  a lancé l’émission de téléréalité « Promis, c’est la dernière ». Les neuf participants fumeurs voulant se sevrer – dont Titoff et Rachel Legrain-Trapani, miss France 2007 – sont encouragés par le tabacologue Anne Borgne et le coach sportif Michaël Thomas. Leurs tentatives d’arrêt sont suivies une fois par semaine au fil de 6 épisodes, dont la diffusion a commencé la semaine dernière.

Plusieurs stations thermales en France proposent des cures dédiées aux personnes souhaitant arrêter le tabac.

Une prise en charge globale est primordial pour qu’un sevrage tabagique soit efficace dans la durée. Les centres thermaux mobilisent alors tabacologues, psychologues et sophrologues lors de cures destinée à la mise en place de nouvelles règles d’hygiène de vie et à l’accompagnement psychologique que nécessite l’arrêt du tabac. La lutte contre la première cause de mortalité évitable qu’est le tabagisme, est renforcée par des soins thermaux axés sur les voies respiratoires.

Un encadrement spécifique : visite médicale, consultation avec une diététicienne, consultation avec un tabacologue, consultation avec un sophrologue.

Des soins thermaux : aérosols, kinésithérapie respiratoire, irrigation, bains nasaux…

Des ateliers ciblés : gestion du stress, nettoyage et soulagement des voies respiratoires, stratégie comportementale, prescription médicale adaptée, atelier diététique.

Activités spécifiques : aquagym, gymnastique douce, modelage du corps, marche nordique, exercices de gymnastique respiratoire…

 

Plus d’informations ICI

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer