MENU

L'Officiel du Thermalisme - logo

Le thermalisme pour le sevrage aux anxiolytiques

Dans Affections psychosomatiques, Médecine, Thermalisme 11 octobre 2018

Deux études sur le l’anxiété et le sevrage des benzodiazépines attestent que ceux-ci sont moins efficaces que la cure thermale dans le traitement de l’anxiété.

A l’initiative des Thermes de Saujon et encadrées par des unités INSERM de psychiatrie et d’épidémiologie médicale, ces deux études démontrent les bienfaits de la cure thermale sur le burn out et le sevrage des anxiolytiques.

Le médecin psychiatre et directeur des Thermes de Saujon, Olivier Dubois, a affirmé, lors d’une émission diffusée sur RTL le 7 septembre dernier, que la cure thermale permettait « de prendre du recul sur les troubles du sommeil et les fatigues chroniques ». Ainsi, « 83% des patients qui ont suivi la cure ont eu des améliorations deux mois après la cure d’au moins 30% ». Il a poursuivi en soulignant que la caisse nationale d’assurance maladie avait créé une convention avec son centre et d’autres qui traitent l’anxiété afin de sevrer les consommateurs chroniques d’anxiolytiques.

Olivier Dubois a tenu à montrer l’efficacité du thermalisme sur le sevrage de ces médicaments : « sur une étude que l’on a mené, on a eu 41% d’arrêts complets à 6 mois après la cure ».

L’intervention sur la chronique en podcast

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer