MENU

L'Officiel du Thermalisme - logo

Une cure thermale pour soigner le burn out et retrouver le bien-être

Dans Affections psychosomatiques, Bien-être 14 mars 2019

Le burn out, ou épuisement professionnel, est un trouble complexe lié à l’exercice professionnel. Il peut se traduire par des manifestations plus ou moins importantes. La cure thermale psychosomatique se pose comme une alternative saine, naturelle et surtout sans dépendance.

Qu’est-ce que le burn out ?

Le burn out est un syndrome d’épuisement professionnel, qui se traduit par l’association de trois éléments cliniques :

  • épuisement physique et psychique;
  • altération sévère des émotions;
  • sentiment pessimiste concernant l’avenir.

Nécessairement lié au travail, il représente le stade ultime d’un stress chronique. Reconnu par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’épuisement professionnel entraîne un degré de souffrance extrêmement important avec parfois un risque suicidaire et associe très fréquemment symptômes anxieux et dépressifs. Nommé pour la première fois dans les années 1970 auprès du personnel soignant et des aidants, le burn out touche tout travailleur, et ce, quel que soit son statut.

Trouble réel et identifié, il peut être réduit ou confondu avec une grande fatigue liée à l’environnement de travail. En effet, le burn out est un ensemble syndromique se rapprochant d’autres situations non spécifiques comme la souffrance au travail ou les effets du stress lié au travail 1.. Ce n’est donc pas une maladie car il n’appartient pas aux classifications médicales de référence. La HAS (Haute autorité de la santé) parle de « syndrome ».

1Khireddine I et al. La souffrance psychique en lien avec le travail chez les salariés actifs en France entre 2007 et 2012, à partir du programme MCP. Bull Epidémiol Hebdo 2015;(23):431-8.

 

Comment apparaît le burn out ?

Le burn out résulte « d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel » 2.

Les principales causes psychologiques qui favorisent le burn out peuvent être :

  • l’intensité et l’organisation du travail (charge de travail excessive, etc.) ;
  • un manque d’autonomie (management trop proche ou humiliant) ;
  • les conflits de valeur, lorsque la personne ne se retrouve plus dans les valeurs défendues au travail ;
  • les relations dans le travail, liées à des tensions relationnelles (conflits interpersonnels, manque de soutien du collectif de travail, management toxique, etc.) ;
  • les situations émotionnelles durables et fortes (confrontation à la mort, à la souffrance, décalage émotionnel).

Les soignants constituent la population à risque historiquement identifiée. Cela s’explique par la pénibilité de leur travail induite par différents facteurs, comme la demande de performance, les valeurs d’engagement et d’abnégation, des injonctions contradictoires, des tensions démographiques ou encore un sentiment d’insécurité.

Certains déterminants proviennent d’ailleurs de l’activité médicale même (confrontation à la souffrance ou la mort, dispositifs de soin complexes et évolutifs, image du soignant infaillible, etc.).

2 Schaufeli WB and Greenglass ER. Introduction to special issue on burnout and health. Psychol Health 2001;16(5):501-10.

La cure thermale, une solution efficace contre le burn out

La cure thermale psychosomatique est une alternative particulièrement efficace sur les états anxieux et le stress chronique (étude STOP TAG financée par l’AFRETH). L’intérêt de cette alternative thérapeutique réside dans l’association de différents éléments :

  • un éloignement des facteurs de stress ;
  • une prise en charge médicalisée ;
  • un temps de traitement long (3 semaines, favorisant le lâcher-prise) ;
  • une sédation naturelle par la balnéothérapie.

Ainsi, parmi toutes les solutions, la cure thermale s’avère performante pour réduire les symptômes d’anxiété et de dépression. D’ailleurs, son approche globale apporte les conditions nécessaires à la reprise d’espoir. Point non négligeable, elle est sans effet de dépendance, au contraire des antidépresseurs. Elle est donc tout à fait indiquée pour éviter ou réduire la prise de médicaments, dès les premiers signes de souffrance au travail, ou encore avant une dépression d’épuisement.

La cure thermale en cas d’un burn out chronique

Lorsque la situation se chronicise, la prise en charge en cure thermale est appropriée pour de nombreuses raisons. Elle fournit un rythme de vie structuré et encadré, offre un effet anxiolytique grâce à la balnéothérapie. Elle met également à distance les facteurs de stress. Parallèlement, elle apporte un suivi médicalisé voire psychiatrique, et propose des ateliers psychoéducatifs, notamment pour apprendre à gérer les situations difficiles et développer des comportements adaptés.

 

Moins stigmatisant et bénéfique dans la durée

La cure en station thermale psychosomatique est un mode institutionnel qui a l’avantage d’être moins stigmatisant que l’hôpital et plus encadrant que la médecine ambulatoire. Par ailleurs, il est démontré qu’un séjour en cure améliore la situation de burn out, autant en fin de séjour que 3 mois après.

Retrouvez ici l’ensemble des établissements spécialisés en affections psychosomatiques (PSY) :

  • Bagnères-de-Bigorre Grands Thermes. En 2019, un tout nouveau programme « Quiétude », complémentaire à la cure et ciblé sur le burn out. Il y aussi le module « Psy + », qui est un accompagnement gratuit pour le curiste en affections psychosomatiques (1ere orientation).
  • Bagnères-de-Bigorre Thermes de la Reine
  • Divonne-les-Bains
  • Néris-les-Bains. En complément de la cure conventionnée, les thermes de Néris-les-Bains proposent des séjours de prévention santé :
    • Séjour GeNéris, pour évacuer le stress, du 23 au 29 septembre
    • Séjour « Aide aux aidants », avec pour objectif d’enrayer la spirale du surmenage et de la fatigue, du 20 au 26 mai et du 14 au 20 octobre
  • Saujon, station experte dans la seule orientation affections psychosomatiques (PSY). Elle propose notamment une prise en charge du burn out avec des programmes de 3, 5, et 18 jours pour réparer, prévenir ou traiter les burn-out.
  • Ussat-les-Bains, les thermes proposent un nouveau programme thérapeutique spécifique anti burn out.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer