La question du curiste : La cure contre la SEP ?

Dans , 12 décembre 2018

Michelle de Libourne (33) : Bonjour, atteinte d’une SEP, je m’interroge sur la cure thermale pour les douleurs et troubles invalidants ? Certains parlent de réelle amélioration ? 

La réponse du l’Officiel du Thermalisme : Des centres thermaux proposent en effet en complément d’un traitement médicamenteux, une cure thermale contre la sclérose en plaque (SEP.). Elle s’inscrit dans le cadre d’une cure à orientation Neurologie (NEU) et est prise en charge dès lors qu’elle prescrite pour une durée de 3 semaines.

Côté soins, il vous faudra vous rendre uniquement dans des stations d’eau non hyper-thermale avec une température ne dépassant pas une trentaine de degrés où il vous sera proposé : de la balnéation chaude individuelle (à température adaptée en fonction de la pathologie, très important dans la SEP), applications de boues, piscine de mobilisation, massages subaquatiques, douches… Des ateliers spécifiques y sont également associés pour stimuler la motricité, de diminuer les douleurs, réapprendre les gestes de la vie quotidienne et redonner confiance aux patients. Enfin, et pour répondre à votre seconde question, les études mettent en évidence, en particulier dans la SEP, une amélioration des douleurs, de la spasticité, de la marche, des activités de vie quotidienne, de l’équilibre, de la qualité de vie.

Quelques-unes des stations spécialisées : Lamalou-les-Bains, Néris-les-Bains, Ussat-les-Bains 

Posez-nous toutes vos questions médicales et/ou pratiques, nous sommes là pour vous répondre ! Ici ou sur nos réseaux.

Les commentaires sont fermés.