COVID-19 : les 7 conseils à suivre si vous vivez avec une personne atteinte d’Alzheimer

Dans , 29 avril 2020

La crise du coronavirus peut être compliquée à gérer pour les personnes souffrant d’Alzheimer ou de maladie apparentée, ainsi que pour leurs proches. Nous vous faisons part aujourd’hui de 7 conseils à suivre de la fondation Vaincre l’Alzheimer pour vous aider dans cette situation.

Les personnes les plus à risque face à l’épidémie du COVID-19 sont bien celles âgées de plus de 65 ans ou souffrant déjà d’une pathologie spécifique. La maladie d’Alzheimer étant plus fréquente chez les plus de 65 ans, il est nécessaire de savoir quoi faire et comment s’organiser pour les aider à lutter contre le coronavirus. En cette période de crise sanitaire, voici les 7 recommandations de la fondation Vaincre l’Alzheimer.

Les conseils à suivre

Parmi les plus évidents, mais néanmoins indispensables :

  1. lavez-vous régulièrement les mains et celles de votre proche malade. Toussez ou éternuez dans votre coude et utilisez un mouchoir en papier à usage unique pour vous moucher. Ainsi, les gouttelettes pouvant transmettre le virus seront contenues ;

  2. isolez au maximum la personne atteinte, vous inclus, afin d’éviter une contamination ;

  3. restez en contact avec vos proches, à travers un apéro Skype, par exemple !

Maintenant, voici quelques précautions particulières à prendre :

  1. en cas de visites, assurez-vous que chaque personne se soit bien lavé ou du moins désinfecté les mains, dès son arrivée et pendant le reste de sa visite ;

  2. nettoyez les objets que vous êtes amené à manipuler souvent dans votre domicile : télécommande, interrupteurs, poignées de portes, etc. Sans oublier le robinet !

  3. pratiquez des activités de chez vous afin de stimuler la personne malade : lecture, musique, jeu de société, etc. Et puis, ça vous aidera à passer le temps !

  4. enfin, très important, vérifiez que la personne malade ait accès à ses médicaments. N’hésitez pas à contacter son médecin ou son pharmacien pour vous assurer que ces derniers aient bien les médicaments en stock avant de vous déplacer.

Si la personne malade se trouve dans un Ehpad…

Nous savons tous qu’il peut être extrêmement difficile pour les personnes âgées d’être privées de la visite de leurs proches. Mais ces dernières étant très vulnérables, il est primordial de respecter cette mesure. Si jamais votre proche atteint d’Alzheimer réside dans une institution de type Ephad, vous avez trois possibilités :

  1. contactez directement l’établissement pour vous tenir informé de l’évolution de la situation et de la santé de votre proche ;

  2. appelez aussi souvent que possible, et si cela est faisable, votre proche afin de maintenir un lien social et de rompre l’isolement ;

  3. communiquez par visio-télécommunication ! De plus en plus d’établissements ont mis ce système en place afin que vous puissiez parler à votre proche tout en le voyant. N’hésitez pas à demander à l’institution concernée si les visites sont de nouveau autorisées. Mais toujours avec la distance de sécurité ! 

Prenez soin de vous et de vos proches !

 

© Freepik

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.