COVID-19 et asthme : comment différencier les symptômes ?

Dans , 30 avril 2020

Afin d’apporter les informations nécessaires aux personnes atteintes d’asthme, on vous fait part aujourd’hui des réponses et des recommandations fournies par l’Association Asthme & Allergies.

Si vous souffrez d’asthme ou d’allergie, vous devez avoir vu des tas d’informations circulant sur Internet ou dans les médias à propos des risques que vous pouvez encourir depuis le début de l’épidémie. Malheureusement, ces messages sont encore trop nombreux à être erronés, voire faux. L’Association Asthme & Allergies a donc décidé de faire le point sur la situation, en rassemblant les recommandations des structures référentes de la pneumologie et de l’allergologie. Aujourd’hui, enfin, nous allons y voir plus clair !

Si vous souffrez d’asthme…

Les symptômes courants sont : essoufflement, difficultés à respirer, toux. En principe, vous pouvez rapidement soulager ces symptômes par l’inhalation d’un bronchodilatateur. En aucun cas l’asthme n’a pour symptômes : fièvre, maux de tête, perte du goût ou de l’odorat, fatigue très importante, ce qui est fréquemment le cas, en revanche, si l’on a contracté le COVID-19.

Il est également important de préciser que si vos symptômes d’asthme ou d’allergies vous semblent inhabituels (une toux différente, par exemple), n’hésitez pas à contacter votre médecin ou votre pneumologue.

Quoi qu’il en soit, si vous avez un traitement de fond par corticoïdes inhalés, vous devez absolument le maintenir. Quant aux bronchodilatateurs inhalés, ils doivent être pris en cas de crise et renforcés si la crise s’avère plus importante que d’habitude. Vous pouvez renouveler vos bouffées plusieurs fois (jusqu’à 10 bouffées toutes les 20 minutes). Si vous ne voyez pas d’amélioration, appelez le 15.

Si jamais votre état respiratoire se dégrade depuis plusieurs jours ou que vous présentez des symptômes du COVID-19 (on le rappelle : toux, fièvre, maux de tête, perte du goût ou de l’odorat), joignez directement votre pneumologue ou votre médecin traitant pour avis.

Si vous souffrez d’allergies…

Les symptômes courants sont : rhinite et conjonctivite. Vous pouvez également avoir une gêne respiratoire associée, équivalente à de l’asthme : sifflements dans la poitrine, toux plutôt sèche, pouvant se manifester la nuit, qui augmente avec le rire, à l’exercice… C’est une manifestation respiratoire de l’allergie la plupart du temps améliorée par l’inhalation d’un bronchodilatateur. De même que pour l’asthme, en aucun cas les allergies n’ont pour symptômes : fièvre, maux de tête, perte du goût ou de l’odorat, fatigue très importante (ce qui est, répétons-le, fréquemment le cas si l’on a contracté le COVID-19. Si vous souffrez d’allergies, n’arrêtez pas votre traitement d’antihistaminiques habituellement prescrit. Demandez conseil à votre pharmacien, qui peut vous délivrer votre traitement sans ordonnance.

Une question revient souvent à propos de la perte d’odorat : comment différencier une perte d’odorat due aux rhinites allergiques de celle causée par le COVID-19 ?

Selon l’Association, l’équation simple que vous devez retenir est : anosmie (perte de l’odorat) sans obstruction = COVID-19. Cela signifie que si votre nez est bouché au moment de votre perte d’odorat, vous n’avez pas de crainte à avoir, car il s’agit d’une réaction normale à votre allergie. Cependant, si vous souffrez d’une perte d’odorat alors que votre nez n’est pas complètement obstrué, cela peut signifier la présence du coronavirus. Voici une petite astuce à réaliser en cas de doute afin de savoir si votre nez est réellement bouché ou non : positionnez un miroir sous vos narines et soufflez. S’il y a présence de buée, l’obstruction n’est pas totale.

Dernière précision, que vous soyez asthmatique et/ou allergique, n’ayez pas recours aux huiles essentielles, assainissants, encens ou bien désodorisants! Ces derniers sont irritants, voire allergisants, et pourraient aggraver votre cas.

 

© Freepik

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.