COVID-19 : une attestation de déplacement sur smartphone dès lundi 6 avril

Dans , 3 avril 2020

Le ministre de l’Intérieur a annoncé hier, dans une interview donnée au Parisien, la mise en place d’une attestation de déplacement numérique, en complément de la version papier, à partir de lundi 6 avril.

Les Français pourront, dans quelques jours, présenter leur attestation de déplacement dérogatoire via leur téléphone portable. Une bonne nouvelle pour les personnes qui n’ont pas ou plus la possibilité d’imprimer de chez elles. Cette décision a été prise dans le but de « donner un peu de souplesse » aux Français qui, selon le ministre de l’Intérieur, ont su « [s’approprier] les règles du confinement ».

Le fonctionnement de l’attestation numérique

Le formulaire à remplir sera à éditer depuis son smartphone et devra être présenté sous forme de QR code aux policiers lors d’un contrôle. Christophe Castaner explique qu’il ne s’agit pas « d’une application comme celles que nous avons vues fleurir lors des premiers jours du confinement, car il y avait un risque de piratage des données ». Grâce à ce dispositif-là, les données des usagers ne pourront pas être collectées.

Ce système a aussi pour but de lutter contre la fraude puisque l’heure à laquelle le document aura été édité sera accessible aux policiers, en plus de l’heure de sortie. Ainsi, il ne sera plus possible de remplir l’attestation seulement à la vue d’un contrôle de police. Ce fonctionnement permettra également aux gendarmes et aux policiers de ne pas prendre le téléphone directement en main puisqu’ils pourront simplement scanner l’écran.

Un contrôle renforcé à la veille des vacances de Pâques

Bien que les vacances arrivent, toute sortie de chez soi demeure impossible en cette période de confinement : « Confinement et départs en vacances sont incompatibles», précise Christophe Castaner. Pour s’assurer que les règles soient toujours bien respectées, malgré l’arrivée des congés, des contrôles seront renforcés dans les lieux stratégiques (gares, grandes villes, routes et autres endroits touristiques). Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a commandé « aux préfets un point précis sur les locations de vacances afin d’augmenter les contrôles dans certaines zones si besoin ».

© Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.