Aix-les-Bains : un nouveau forage pour alimenter les thermes Chevalley

Dans 24 octobre 2022

Thermes Chevalley Aix-les-Bains forage

Prévue pour 2024, l’exploitation d’un nouveau forage aux thermes Chevalley d’Aix-les-Bains (Savoie) permettra d’assurer l’alimentation du centre en eau thermale pour les années à venir.

En septembre 2022, des travaux, estimés à 2 millions et demi d’euros, ont débuté dans le parc thermal d’Aix-les-Bains. Ils permettent la création d’un nouveau forage pour alimenter les thermes Chevalley en eau thermale. Ce dernier devrait prendre source à près de 1000 mètres de profondeur. Aujourd’hui, le centre thermal Chevalley puise dans deux forages pour prodiguer des soins à base d’eau thermale. Il s’agit du forage Reine Hortense, exploité depuis plus de 30 ans, et du forage Chevalley, plus récent. Les soins thermaux sont assurés par un mélange de ces deux sources, appelé Victoria.

Préserver l’utilisation de l’eau thermale

Le but premier de la création d’un nouveau forage est de pouvoir « pérenniser l’exploitation des thermes », comme l’explique le directeur de l’établissement, Julien Bourgeois. Le forage Reine Hortense vieillissant, le centre thermal souhaite mettre en place un nouveau forage qui, idéalement, reprendrait les « mêmes paramètres physico-chimiques de l’eau de Reine Hortense afin de pouvoir l’utiliser à nouveau pour le mélange Victoria », affirme Julien Bourgeois.

Par ailleurs, le groupe Valvital, exploitant des thermes, a pour projet de développer le spa thermal du centre : « Dans la mesure du possible, on souhaiterait aussi obtenir un débit d’exploitation supérieur à celui d’aujourd’hui pour l’utiliser sur la partie spa », ajoute le directeur du centre thermal.

Une utilisation prévue pour fin 2024

Des études d’investigation ont déjà permis de modéliser le sous-sol et de positionner le forage. Les travaux de terrassement ont débuté en septembre 2022. La foreuse, livrée la première semaine de novembre, sera mise en marche dans le courant du mois. Le forage devrait ensuite durer entre 5 et 6 mois.

Des essais auront lieu, une fois le forage fait, comme l’explique le directeur des thermes Chevalley : « Il y aura d’abord des essais courts sur le forage, pour dimensionner les débits. Puis, des essais de longue durée pour caractériser l’eau et ses propriétés. Ces tests seront faits en collaboration avec l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ils vont durer un an. »

Selon les prévisions, le nouveau forage sera fonctionnel pour fin 2024. En parallèle, l’exploitation des deux forages existants se poursuivra.

© AdobeStock


Sources :

  • Entretien avec Julien Bourgeois, directeur des thermes Chevalley, 21 octobre 2022.

2 commentaires

  • SIMON henri dit:

    Les thermes Chevalley d’Aix les Bains sont réputés de bonnes prestations, il est normal que sa pérennisation est liée une exploitation d’un nouveau forage. Nous sommes de vieux clients de ces thermes et nous donnent entière satisfactions en soins.

  • Ces travaux seront ils source de nuisance pour les curistes ? J’ai par ailleurs loué un studio a deux pas des thermes chevaley en avril 2023….merci de votre réponse

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.