Les thermes de Divonne-les-Bains fermeront leurs portes en 2023

Dans 27 octobre 2022

Fermeture thermes Divonne-les-Bains

Thermes de Divonne-les-Bains © Communication / Divonne-les-Bains

La régie municipale des thermes de Divonne-les-Bains a pris la décision de cesser l’activité au sein de l’établissement thermal à compter du 1er janvier 2023. Quel avenir pour les thermes divonnais ?

Le 25 octobre dernier, la ville de Divonne-les-Bains (Ain) a annoncé dans un communiqué que « la régie municipale des Thermes suspend son activité au 31 décembre 2022 ». Cela signifie que l’établissement thermal n’accueillera plus de public à compter du 1er janvier 2023 et ce, pour une période indéfinie. « L’ensemble des espaces aquatiques, fitness, bienêtre et soins seront fermés », précise le communiqué.

La fermeture intervient après la reprise de la gestion du centre thermal par la régie municipale, fin 2020. Auparavant, le groupe Valvital était l’exploitant des thermes. Cependant, « une mauvaise gestion et un entretien défectueux de l’équipement par l’ancien délégataire […] a entrainé la rupture du bail par la précédente municipalité » explique la ville de Divonne-les-Bains dans son communiqué. Le 6 octobre dernier, la juridiction d’appel de Lyon a par ailleurs estimé que la demande faite par la ville de Divonne-les-Bains, de résilier le bail pour faute, était justifiée.

Depuis, la commune a investi 2,5 millions d’euros pour faire fonctionner les thermes. L’apparition d’autres problèmes techniques en mai 2022 aurait contraint le centre thermal à fermer une nouvelle fois ses portes. « C’est à nouveau à minima 1,3 millions d’euros qu’il faudrait remettre au pot en 2023 pour rouvrir et cela sans aucune garantie de ne pas découvrir de nouveaux incidents », affirme Vincent Scattolin, maire de Divonne-les-Bains.

À la recherche d’un exploitant privé

Pour la commune, il faut se rendre à l’évidence : « Nous voyons bien qu’une collectivité n’est pas outillée pour gérer un tel équipement. » De ce fait, la municipalité recherche aujourd’hui un partenaire privé pour gérer la structure des thermes. Selon le communiqué, des échanges et des visites ont régulièrement lieu avec les principaux groupes du thermalisme, potentiellement intéressés par une reprise de l’exploitation.

« L’objectif est toujours de trouver un partenaire courant 2023 pour relancer l’activité au plus tôt », précise le Maire.

Des propositions d’emploi pour le personnel des thermes

Comme l’affirme le communiqué, treize agents sont employés en CDI aux thermes de Divonne-les-Bains. Depuis l’annonce de la fermeture du centre thermal, la direction des thermes et la Direction générale des services a proposé aux employés « un reclassement au sein des postes ouverts dans la collectivité ». Pour le personnel qui ne trouverait pas de fonction qui correspond à ses compétences, la ville de Divonne-les-Bains « assurera un suivi personnalisé avec l’objectif affirmé que chacun retrouve un emploi ».

En revanche, les quatre professionnels paramédicaux présents dans les thermes maintiendront leur activité. La commune précise également chercher une solution « pour maintenir l’accès à l’eau thermale pour la population ».

 

En conclusion de l’annonce de la fermeture des thermes de Divonne-les-Bains, le maire Vincent Scattolin assure : « C’est à contrecœur que nous avons fait ce choix, néanmoins nous sommes persuadés que cette suspension ne marque par la fin définitive des thermes. »

 


Sources :

  • Communiqué de presse « La régie municipale des Thermes suspend son activité au 31 décembre 2022 », Direction de la communication de la ville de Divonne-les-Bains, 25 octobre 2022 ;
  • Communiqué de presse « Thermes : une décision de justice favorable pour la Ville », Direction de la communication de la ville de Divonne-les-Bains, 17 octobre 2022.

Un commentaire

  • Bouquet dit:

    Il y a quelques années un nouveau centre thermal devait voir le jour, pourquoi ce projet a t’il été abandonné par la commune, entre l’argent perdu en frais de dossier et celui gaspillé dans l’établissement actuel qui n’a pratiquement jamais fonctionné correctement, on aurait déjà un établissement neuf, aux normes actuelles.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.