Pourquoi y a-t-il une statue d’un légionnaire et son chien à Dax ? Découvrez la légende du thermalisme

Dans , 18 mars 2019

Il est une statue à Dax, représentant un chien sautant au coup d’un légionnaire romain. Plus qu’un rappel du passé gallo-romain de la ville, elle provient d’une célèbre légende, devenue un mythe fondateur pour le thermalisme de cette petite ville du sud ouest de la France. Laissez-nous vous conter l’émouvante histoire du chien de ce légionnaire…

Un chien abattu par les rhumatismes…

A l’époque de la Rome antique, un légionnaire et son chien sont en garnison à Dax. Le chien vieillissant, les rhumatismes l’immobilisent de plus en plus. Mais le légionnaire doit partir en campagne et comprend que son chien ne pourra pas le suivre. Le cœur brisé, il doit se résoudre à dire au revoir à son meilleur ami, et doit abréger ses souffrances. Ainsi, il se résout à sacrifier le chien dans le fleuve de l’Adour. Le cœur lourd, le légionnaire fait demi-tour et part sans se retourner.

Et sauvé par les eaux chaudes de Dax !

De retour de campagne, le légionnaire ressent de la peine à l’idée de revoir l’endroit où il abandonna, quelques temps auparavant, son compagnon de route. Mais, entrant dans la cité, il aperçoit au loin son chien courir vers lui et l’accueillant avec enthousiasme. Les retrouvailles sont touchantes et la joie, immense. Le légionnaire retrouve son ami, hier perclus de rhumatismes, aujourd’hui plein de vitalité.

Lorsque laissé pour mort dans l’Adour, le chien échoua sur les bords du fleuve et pataugeât dans la boue. Les bienfaits du péloïde, cette boue thermale d’origine naturelle, et la chaleur des eaux lui donnèrent une seconde jeunesse.

Suite à cette découverte inattendue, le thermalisme était né à Dax.

Dax, les Romains et le thermalisme

Durant l’Antiquité, les thermes romains font partie du paysage culturel et, accessibles à tous, ils contribuent au maintien de l’hygiène et de la santé publique. Quand les conditions sont réunies, certains permettent la pratique du thermalisme, autre marqueur culturel de la société romaine. Dax est alors réputée pour ses eaux chaudes, les Romains nommant d’ailleurs l’ancienne ville Aquae Tarbellicae, signifiant «les eaux des Tarbelles », le peuple aquitain qui habitait cette région. La ville ancienne est érigée tout autour de la Fontaine chaude, d’où jaillit une eau à 64°C, d’apparence neutre mais aux formidables vertus thérapeutiques.

Et vous, aviez-vous remarqué cette statue à Dax ?

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.