Grands Thermes de La Bourboule : « La cure « Remise en santé » ne coûtera qu’un euro pour les accompagnants »

Dans 31 mars 2023

Dernière mise à jour le 21 avril 2023.

Joffrey Chalaphy devant les Grands Thermes de La Bourboule

Joffrey Chalaphy, directeur des Grands Thermes de La Bourboule, devant le bâtiment des thermes

Des solutions pour aider les curistes à bénéficier de soins thermaux malgré l’inflation, un projet de maison de santé…  Joffrey Chalaphy, directeur des Grands Thermes de La Bourboule (Puy-de-Dôme), a confié ses ambitions pour 2023 à la rédaction de l’Officiel du Thermalisme. 

L’Officiel du Thermalisme : Quelles sont les particularités des Grands-Thermes de La Bourboule ? 

Joffrey Chalaphy : Nous sommes l’une des seules stations à couvrir les orientations voies respiratoires, dermatologie, affections des muqueuses bucco-linguales et trouble du développement chez l’enfant, sans la rhumatologie. L’autre grande particularité est que, historiquement, La Bourboule est le site où la cure pédiatrique s’est la plus développée. Chaque année, nous accueillons entre 800 et 1 000 enfants en cure thermale. 

Qu’est-ce qui attend vos curistes pour la saison thermale 2023 ? 

De grands travaux de rénovation ont débuté et se poursuivront jusqu’en avril 2025. Certains chantiers se dérouleront alors que les thermes seront ouverts au public, donc nous demandons un peu d’indulgence à nos curistes tout en veillant à leur bon accompagnement. C’est d’ailleurs pour eux que nous réalisons ces changements, afin d’améliorer leurs conditions d’accueil et de parcours de soin. 

Nous avons aussi tenu compte cette année d’une grande problématique sociétale, à savoir le pouvoir d’achat. Nous savons que beaucoup de personnes vont certainement devoir renoncer à leurs soins faute de moyens. Pour ne pas qu’elles délaissent totalement la cure, nous proposons, à la place d’une cure de trois semaines, de venir réaliser une cure courte « Remise en santé ». Et nous proposons de ne faire payer qu’un euro à l’accompagnant qui souhaite effectuer la même cure.  

Ce prix sera le même quel que soit le séjour de remise en santé choisi ? 

Tout à fait ! Nous proposons six séjours différents. Qu’il s’agisse d’une cure de 6 ou 12 jours, l’accompagnant ne paie qu’un euro et réalise les mêmes soins que  la personne qu’il accompagne. L’idée étant de ne pas décourager les gens à venir en cure et de s’adresser aussi à une nouvelle patientèle, pour inciter à venir découvrir ce qu’est la médecine thermale à petit prix.

Comment envisagez-vous l’avenir pour les Grands Thermes de La Bourboule ? 

Nous souhaitons nous consacrer à la diversification de la médecine thermale. C’est pour cela que nous créons une maison de santé à l’intérieur des thermes. Sa première mission est d’offrir à nos patients une continuité de leurs soinsPar exemple, un enfant qui suit des séances d’orthophonie chez lui pourra trouver un service d’orthophonie dans la maison de santé et ainsi poursuivre ses soins pendant la période où il vient en cure.

Nous voulons aussi développer la prise en charge globale des patients locaux avec la possibilité, pour les prescripteurs de la maison de santé, de s’appuyer sur les infrastructures du centre thermal. Je pense par exemple au sport sur ordonnance que nous dispensons au niveau des thermes : les professionnels de santé vont pouvoir le prescrire aux habitants locaux pour qu’ils viennent pratiquer au sein de l’établissement thermal. 

Avez-vous une idée de la date d’ouverture ?

La maison de santé accueillera ses premiers patients à compter de fin 2025. La structure regroupera des médecins généralistes et thermaux, des kinésithérapeutes, une diététicienne, une orthophoniste, une infirmière diplômée d’État (IDE). Nous travaillons également sur des conventions avec le CHU pour que des spécialistes puissent venir proposer des permanences en pédiatrie, en pédopsychiatrie, en cardiologie, etc. Le tout directement dans la maison de santé et donc dans les thermes. 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


Source : 

  • Entretien avec Joffrey Chalaphy, directeur des Grands Thermes de La Bourboule, 30 mars 2023. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.