Une cure pour enfin arrêter de fumer, de façon naturelle et efficace

Dans , 20 mars 2019

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), le tabagisme tue plus de 7 millions de personnes par an dans le monde. En France, il s’agit de la première cause de mortalité évitable. Le tabagisme, au même titre que l’inactivité ou l’alcoolisme, est un facteur de risque majeur des maladies chroniques. C’est donc un enjeu majeur de santé publique.

La médecine thermale se présente comme un véritable outil en la matière. Et plus particulièrement les courts séjours. Autrement appelés « mini cures », ils ont été spécifiquement développés pour cibler deux aspects : le bien-être et la prévention, notamment des addictions.

Par ailleurs, certains établissements proposent des programmes spécifiques en parallèle des cures conventionnées de trois semaines.

Comment agit la cure thermale ?

Afin d’assurer la pérennité du sevrage tabagique, la prise en charge se veut globale. Elle combine une démarche thérapeutique et des soins hydrothermaux. Tabacologues, psychologues et sophrologues sont donc mobilisés. L’objectif : établir et adopter une nouvelle hygiène de vie. Parallèlement, cet accompagnement est complété par des soins axés sur les voies respiratoires.

Vous aurez le choix entre différentes formules, de 3 à 12 jours. Et participerez à un certain nombre d’activités.

  • Accompagnement spécifique: consultation avec un diététicien, un tabacologue, un sophrologue, etc.
  • Soins thermaux: aérosols, kinésithérapie respiratoire, irrigation, bains nasaux, etc.
  • Ateliers: stratégie comportementale, gestion du stress, soulagement des voies respiratoires, etc.
  • Activités physiques: exercices de gymnastique respiratoire, aquagym, marche nordique, etc.

<

Comment faire une cure ?

Contrairement aux cures thermales de trois semaines, qui nécessitent une prescription de votre médecin, les courts séjours ou mini cures sont accessibles à tous et sans ordonnance. En pratique, il vous suffit donc de choisir un établissement thermal proposant des mini cures axées sur le sevrage tabagique. Et de vous rendre sur leur site internet ou de les contacter directement par téléphone.

Si vous optez pour un programme spécifique en complément d’une cure conventionnée de trois semaines, vous devrez, au préalable, consulter votre médecin.

 

Quels établissements vous accompagnent dans l’arrêt du tabac ?

Les soins thermaux favorisant le sevrage tabagique visant les voies respiratoires, il faut se diriger vers les thermes indiqués dans cette orientation thérapeutique.

Voici une liste des établissements thermaux proposant des cures spécifiques sevrage tabagique :

©Fotolia

8 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.