Quel est le coût total d’une cure thermale ?

Dans 8 avril 2021

Femme âgée mettant de l'argent dans une tirelire

Vous avez décidé de faire votre première cure thermale. Mais une question vous trotte dans la tête : combien cela va-t-il me coûter ? Pas de panique ! Voici tout ce que vous devez connaître sur les frais liés à votre séjour thermal et les remboursements possibles.

Lorsqu’elles sont prescrites par un médecin, les cures thermales sont des soins remboursés par la Sécurité sociale. Il vous faut tout de même savoir qu’une cure conventionnée n’est pas entièrement prise en charge et qu’un budget reste à prévoir sur les trois semaines de cure. Notamment pour une partie des soins réalisés en cure, mais également pour le transport et l’hébergement.

À combien s’élève la prise en charge par la Sécurité sociale pour une cure thermale de 3 semaines ?

Les soins prescrits par la médecine thermale sont en général de cinq par jour sur 18 jours. Sur cette base, l’Assurance maladie rembourse 65 % du forfait thermal, qui correspond à l’ensemble des soins effectués pendant la cure. Bon à savoir : la Sécurité sociale prend en charge l’intégralité des pratiques médicales pendant la cure pour les patients victimes d’accident du travail, de maladie professionnelle ou qui souffrent d’une affection longue durée (ALD). À condition que la cure soit directement en rapport avec la maladie ou les lésions.

Autres frais remboursés pour tous les curistes : la surveillance médicale sur place. En effet, lorsque vous êtes en cure, il y a systématiquement un suivi réalisé par un médecin de votre établissement thermal. Ces consultations médicales sont prises en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 70 %.

Curiste bénéficiant d'un soin thermal dans une baignoire.

L’Assurance maladie prend en charge à hauteur de 65 % les soins thermaux d’une cure conventionnée.

Dès que vous disposez de votre prescription médicale, vous devez envoyer votre demande de prise en charge à l’Assurance maladie. Afin qu’elle soit validée avant que partiez en cure. Dans le cas contraire, vous seriez obligé d’avancer les frais… N’attendez donc pas pour entamer cette démarche qui peut prendre du temps (deux à trois mois). D’ailleurs, pour connaître les différentes étapes de votre réservation, vous pouvez suivre notre guide pas–à–pas.

Quel remboursement pour les tarifs liés à l’hébergement et le transport ?

En général, le logement sur place et les déplacements restent à la charge du curiste. Ils peuvent eux aussi, sous conditions de ressources, être pris en charge seulement sous conditions de ressources. En effet, le transport et l’hébergement sont pris en charge uniquement pour les curistes dont les revenus annuels ne dépassent pas 14 664 euros par an pour un assuré seul. Pour un assuré marié sans enfant, ce plafond s’élève à 21 996 euros.

Si vous rentrez dans les conditions de ressources, la Sécurité sociale peut donc rembourser 65% de vos frais de transport, sur la base du prix SNCF d’un billet de train aller-retour, et 65 % de vos frais d’hébergement.

Aussi, consultez votre mutuelle qui peut parfois, en fonction de votre complémentaire santé, compléter la prise en charge de la Sécurité sociale et vous rembourser une partie du reste à charge lié à la cure thermale.

Homme possédant un billet de train pour sa cure thermale.

Selon vos conditions, vos frais de transport peuvent être remboursés à hauteur de 65 %.

Au final, quel prix moyen le curiste va-t-il débourser pour une cure thermale de 18 jours ?

En définitive, en comptant les restes à charge des soins et les différents frais annexes, une cure thermale de trois semaines coûte en moyenne 1 100 euros par curiste. Sans compter l’éventuelle prise en charge de vos frais d’hébergement ou de déplacement. D’ailleurs, pour avoir si vous pouvez bénéficier de ces remboursements, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre caisse d’Assurance maladie.

Il est à noter que les cures thermales non-conventionnées, c’est-à-dire les mini-cures et les cures du soir, ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale et sont donc entièrement à la charge du curiste. Tout comme les soins complémentaires comme une séance au Spa, etc.

Toutes ces informations sont à retrouver en détail, ainsi que tout ce qu’il faut savoir pour organiser votre séjour thermal, dans l’édition 2021 de notre guide L’Officiel du Thermalisme, à télécharger gratuitement. Rendez-vous en page 201 !

Et si vous souhaitez échanger avec d’autres curistes et leur poser toutes les questions que vous souhaitez, rejoignez le groupe Facebook de l’Officiel du Thermalisme : Curistes de France – Groupe Officiel du Thermalisme.

© Adobe Stock

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.