Quels sont les soins proposés en cure thermale ?

Dans 19 novembre 2021

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.Les soins en cure thermale

Le thermalisme exploite les vertus thérapeutiques de l’eau thermale à travers une grande variété de soins. Bains, douches, massages, applications de boue thermale, cures de boisson… Découvrez les différents types de soins thermaux et leurs bienfaits !

Lors d’une cure thermale conventionnée, vous bénéficiez de 18 jours de soins. À raison de 4 soins par jour, vous recevrez ainsi 72 soins pendant votre séjour. L’efficacité du thermalisme repose en grande partie sur l’action de ces soins thermaux, adaptés en fonction de votre pathologie. Petit tour d’horizon des différentes techniques de crénothérapie proposées par les stations thermales.

Soins d’hydrothérapie externe

Les soins hydrothermaux externes sont basés sur la mise en contact de la peau avec l’eau thermale, sous sa forme liquide ou gazeuse.

Bains thermaux

La balnéothérapie fait partie des principaux soins dispensés par les établissements thermaux. L’immersion dans une eau thermale entre 34 °C et 38 °C procure un effet relaxant, antalgique et sédatif. Il existe différents types de bains généraux ou locaux :

  • bain d’eau thermale ;
  • bain avec aérobain : eau thermale additionnée de bulles d’air comprimé ;
  • bain en baignoire hydro-massante : bain bouillonnant avec des jets d’air ;
  • bain avec douche sous-marine ;
  • bain carbo-gazeux : insufflation de gaz carbonique dans l’eau thermale ;
  • bains locaux (mains, pieds, etc.) pour cibler les zones douloureuses ;
  • etc.

Douches thermales

Automatisées ou réalisées par des agents thermaux, les douches visent à stimuler la circulation sanguine, décontracter les muscles et atténuer les douleurs. La localisation, la pression, la température et le débit du jet varient suivant l’orientation thérapeutique et la pathologie traitée :

  • douche générale : jets d’eau chaude diffusés par une rampe verticale ;
  • douche au jet administrée par une lance ;
  • douche colonne en cabine fermée ;
  • douche sous-marine en baignoire ou piscine ;
  • douche filiforme : jet fin sous haute pression pour décaper la peau dans le cadre d’une cure en dermatologie ;
  • douche oscillante : eau thermale diffusée en pluie par une rampe mobile ;
  • douche artéritique à très haute température et faible pression ;
  • douche locale sur la zone à traiter ;
  • etc.
À lire aussi :  Partir en cure thermale en été : avantages et inconvénients

Curiste bénéficiant d'une douche thermale

Soins à base de vapeur et de gaz thermaux

La vapeur d’eau thermale est également exploitée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Les étuves générales ou locales ainsi que les bains et douches de vapeur permettent notamment de soulager les douleurs articulaires dans le cadre de la cure en rhumatologie. La chaleur provoque en outre une sudation importante et une dilatation des vaisseaux sanguins indiquée pour la cure en phlébologie.

Soins thermaux en piscine

Les soins en piscine ont pour objectif de favoriser le retour veineux et d’augmenter l’amplitude des mouvements :

  • mobilisation en piscine : séances de rééducation avec un kinésithérapeute ;
  • couloir de marche : déambulation dans un bassin au fond recouvert d’aspérités et de jets d’air qui massent la voûte plantaire ;
  • bain collectif en piscine ;
  • etc.

Compresses d’eau thermale ou d’eau mère

Les compresses d’eau thermale ou d’eau mère sont des tissus imbibés d’eau thermale chaude ou d’eau mère (eau thermale concentrée en sels minéraux et oligo-éléments). Appliquées localement sur le cou, les épaules, le ventre ou les articulations, elles possèdent une action sédative, anti-inflammatoire, antalgique et relaxante. Ce traitement particulièrement doux est proposé aux patients fragiles en remplacement des soins à base de vapeur ou de boue thermale.

Massages à l’eau thermale

Très appréciés des curistes, ces soins permettent de conjuguer les bienfaits de l’eau thermale aux vertus drainantes et apaisantes des massages. Le massage sous affusion consiste à masser le corps sous une pluie d’eau thermale. Il procure une relaxation profonde et stimule la circulation sanguine. Soin emblématique de la station thermale de Vichy, la douche de Vichy est un massage sous affusion réalisé par deux hydrothérapeutes.

À lire aussi :  #OnVousRépond : Quel maillot de bain pour homme privilégier en cure thermale ?

Soins d’hydrothérapie interne

Les soins hydrothermaux internes se caractérisent par un contact entre l’eau thermale et les muqueuses. Les minéraux et oligo-éléments pénètrent ainsi plus rapidement dans le sang pour calmer les douleurs et l’inflammation.

Soins de la sphère ORL

L’hydrothérapie interne est particulièrement utilisée pour nettoyer, désinfecter et décongestionner les voies respiratoires à travers différents soins :

  • douche nasale, gingivale ou pharyngée ;
  • aérosol : inhalation de particules d’eau thermale à l’aide d’un masque ;
  • gargarisme : lavement de l’intérieur de la bouche et de la gorge ;
  • pulvérisation buccale ou pharyngée ;
  • irrigation nasale : nettoyage des fosses nasales à l’aide d’une canule à faible débit ;
  • insufflation tubaire : acheminement d’un gaz thermal sous pression dans le pavillon et la trompe auditive ;
  • radio-vaporarium : pulvérisation de vapeur d’eau thermale à température ambiante ;
  • etc.

Curiste bénéficiant d'un soin aérosol

Instillation d’eau thermale par voie basse

Les cures en gynécologie ou pour traiter certaines affections digestives impliquent parfois l’instillation douce d’eau thermale par les voies naturelles :

  • irrigation vaginale ;
  • douche intestinale : lavement à l’eau thermale ;
  • entéroclyse : goutte-à-goutte intestinal d’eau thermale ;
  • pulvérisation ano-périnéale : bain de siège avec jet dirigé sur la région ano-périnéale.

Soins de boue ou pélothérapie

La boue thermale se compose d’un mélange d’argile (kaolin) et d’eau thermale. Chauffée et appliquée sur l’ensemble du corps ou certaines zones spécifiques, elle soulage les tensions musculaires et articulaires. La pélothérapie comprend différents soins :

  • bain de boue ou de limon thermal ;
  • application de boue ou de plancton thermal (composé naturel issu des sources thermales sulfurées) ;
  • illutation : application locale d’une couche de boue associée à de l’eau thermale ;
  • cataplasme de boue : application de boue entre deux linges.
À lire aussi :  Quels centres thermaux sont ouverts au mois de février ?

Cure de boisson

La cure de boisson consiste à boire de l’eau thermale, de deux à plusieurs verres par jour selon la prescription du médecin thermal. Ce soin procure une action digestive et coupe-faim qui favorise la perte de poids. La cure de boisson possède également des vertus diurétiques et dépuratives très efficaces dans le traitement des affections urinaires et maladies métaboliques.

Vous souhaitez soigner votre pathologie chronique grâce à des soins thermaux adaptés ? Consultez notre article consacré à l’organisation d’une cure thermale !

© Adobestock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.