Gynécologie : la cure thermale pour les troubles endocriniens

Dans , 26 décembre 2021

Dernière mise à jour le 8 février 2022.Troubles endocriniens

Règles irrégulières, troubles de l’ovulation, syndrome prémenstruel… Les perturbations du cycle féminin sont souvent liées à des problèmes hormonaux. En complément des traitements, la cure thermale pour les troubles endocriniens aide à soulager les douleurs et à rétablir l’équilibre hormonal.

Les troubles endocriniens correspondent à un dysfonctionnement des glandes sécrétant les hormones, des molécules essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. Ce dérèglement hormonal entraîne l’apparition de symptômes variés. Les troubles endocriniens impliquant les hormones féminines se traduisent notamment par des perturbations du cycle menstruel.

Troubles hormonaux féminins : causes et symptômes

Le cycle menstruel repose sur un équilibre hormonal fragile qui peut être rompu sous l’influence de plusieurs facteurs : stress, troubles alimentaires, pollution, perturbateurs endocriniens, traitements hormonaux, etc. Certaines périodes particulières comme la puberté, la grossesse ou la ménopause impliquent également une fluctuation du taux d’hormones.

Ces troubles endocriniens chez la femme peuvent notamment engendrer :

  • des cycles irréguliers, voire une aménorrhée (absence de règles) ;
  • le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), lié à un excès d’androgènes (hormones masculines) et caractérisé par un cycle irrégulier, des problèmes de peau (acné, production excessive de sébum), une pilosité développée et une perte de cheveux ;
  • des règles douloureuses ;
  • le syndrome prémenstruel (SPM), un ensemble de symptômes physiques et émotionnels (fatigue, migraines, douleurs dans le bas ventre, irritabilité…) causés par un déficit en progestérone dans la seconde moitié du cycle ;
  • des troubles de l’ovulation.

Les bienfaits de la cure thermale sur les troubles endocriniens

La cure thermale en gynécologie (GYN) est indiquée pour prendre en charge les dérèglements hormonaux chez la femme, de la puberté à la ménopause, en complément des traitements médicamenteux. Les propriétés des eaux thermales permettent de :

  • rééquilibrer la production hormonale ;
  • apaiser les douleurs liées aux règles ou au syndrome prémenstruel.

Les bienfaits de la cure thermale sont ressentis dès la première année, et se cumulent au fil des séjours successifs. La cure représente également une occasion privilégiée de prendre du temps pour soi et d’échanger avec d’autres curistes qui souffrent des mêmes symptômes.

À lire aussi :  Une cure thermale pour soulager les douleurs causées par l’endométriose

Jeune femme heureuse

Les soins thermaux prodigués lors d’une cure en gynécologie

En début de cure, le médecin thermal vous prescrit un parcours de soins personnalisé selon votre pathologie et vos besoins. L’orientation Gynécologie comprend principalement les soins d’hydrothérapie et de pélothérapie suivants :

  • bains thermaux généraux pour calmer les douleurs ;
  • soins locaux externes au niveau du rachis et du pelvis : bains thérapeutiques, douches au jet ou filiformes, cataplasmes de boue thermale ;
  • applications locales internes au niveau des muqueuses génitales : irrigation vaginale, pulvérisations, tampons de boue, columnisation (application d’une compresse d’eau mère tiède à l’arrière du vagin).

Ces soins sont encadrés par des professionnels de santé qui veilleront au respect de votre intimité. Des ateliers diététiques ainsi que des séances d’activité physique ou de mobilisation en piscine avec un kinésithérapeute peuvent compléter le traitement thermal. En effet, le surpoids constitue une cause ou une conséquence de certains troubles endocriniens.

À lire aussi :  Combien de temps durent les soins en cure thermale ?

Les stations thermales spécialisées en gynécologie

En France, 14 établissements thermaux sont indiqués pour l’orientation thérapeutique Gynécologie (GYN):

Les cures gynécologiques conventionnées de 21 jours (dont 18 jours de soins) bénéficient d’une prise en charge thermale par l’Assurance maladie. Elles doivent impérativement être prescrites par un médecin (généraliste ou gynécologue).

Vous souhaitez en savoir plus sur les démarches à effectuer pour suivre une cure thermale pour les troubles endocriniens ? Consultez notre article dédié à l’organisation du séjour thermal !

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.