Peut-on interrompre une cure thermale ?

Dans 21 février 2022

Interruption cure thermale

Vous effectuez une cure thermale mais pour une raison particulière, vous devez l’interrompre. Comment cela se passe-t-il ? Votre cure sera-t-elle tout de même prise en charge ? On vous explique.

Une cure thermale conventionnée comporte 18 jours de soins complets. Les thermes vous accueillent du lundi au samedi pour vous prodiguer les soins thermaux prescrits lors de votre premier jour de cure. La durée de traitement de 18 jours est l’une des conditions fixées par l’Assurance maladie pour bénéficier d’une prise en charge des frais médicaux de la cure (surveillance médicale et forfait thermal).

Les cures interrompues ne sont pas remboursées

De ce fait, selon l’Assurance maladie, « une cure interrompue ne pourra donner lieu à aucun remboursement, sauf en cas de force majeure ou pour raisons médicales ». Autrement dit, si vous n’effectuez pas les 18 jours de soins complets, votre cure thermale ne pourra être prise en charge. L’établissement thermal vous transmet d’ailleurs, à la fin de votre cure, un justificatif à envoyer à votre CPAM pour attester des 18 jours de soins réalisés.

Cependant, l’Assurance maladie parle de « cas de force majeure » qui justifieraient d’un remboursement malgré tout. Quels sont-ils et de quelle manière la cure est alors prise en charge ?

Trois cas de force majeure justifient l’interruption d’une cure thermale

Vous pouvez interrompre votre cure thermale pour de multiples raisons, mais seules trois d’entre elles donnent lieu à un remboursement par l’Assurance maladie :

  1. Cas de force majeure personnelle: décès ou accident grave dans la famille, par exemple ;
  2. Fermeture de l’établissement thermal: arrêt de l’activité thermale, notamment en raison de la pandémie de Covid-19 ;
  3. Raisons médicales attestées par un certificat médical du médecin thermal.

Dans ces trois situations, vous avez droit à un remboursement au prorata du temps de cure effectué. Si vous interrompez votre cure thermale pour toute autre raison, celle-ci ne sera pas prise en charge par l’Assurance maladie.

Et vous, avez-vous déjà dû interrompre votre cure thermale ? Comment cela s’est-il passé ? Avez-vous pu bénéficier d’une partie du remboursement ? Dites-nous tout en commentaires !

© AdobeStock

3 commentaires

  • Cassard Claire dit:

    Mon Papa de 92 ans vient de se casser le col du fémur . Est-ce considéré comme un cas de force majeur pour interrompre une cure et être néanmoins pris en charge par l’assurance maladie ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre moderated
    • Lucie Lefebvre dit:

      Bonjour,
      Si votre père était en cure thermale au moment de son accident, il peut prendre rendez-vous avec le médecin thermal qui le suivait pour établir un certificat stipulant que la cure doit s’interrompre pour raison médicale. De cette façon, la cure sera prise en charge au prorata du temps déjà effectué.
      Bien à vous,
      Lucie de L’Officiel du Thermalisme

  • Parant dit:

    Qu’en est-il en ce qui concerne une interruption’pour cause de grève du personnel del’établissement thermal ?

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.