Covid-19 : quel est votre état psychologique après deux ans de pandémie ?

Dans 5 avril 2022

Santé mentale COVID-19

Une étude réalisée par l’École thermale du stress de Saujon a révélé une aggravation de l’état psychique général à l’issue de deux années de Covid-19. Focus sur les résultats détaillés et les solutions possibles.

Créée dans la station thermale de Saujon en 2012, l’École thermale du stress propose aux curistes des ateliers psychoéducatifs en complément des soins de balnéothérapie. Chaque groupe de patients intégrant l’école fait l’objet d’un suivi en début et en fin de cure thermale, puis 3 à 6 mois après pour quantifier les bénéfices obtenus.

Après deux années de pandémie de Covid-19, l’École thermale du stress de Saujon a décidé de mener une étude pour évaluer l’état psychique des personnes. Les résultats sont issus d’un sondage en ligne, paru entre le 28 février et le 4 mars 2022, et ayant récolté 1 587 réponses au total.

Une dégradation significative de la santé mentale due au Covid-19

Selon l’étude, 35 % soit plus d’un tiers des répondants ressentent une aggravation de leur état psychique. Les quatre symptômes qui caractérisent cette détérioration psychologique sont :

  • l’anxiété pour 2 personnes interrogées sur 3 ;
  • les idées noires pour 1 personne sur 4.
  • l’épuisement pour 1 personne sur 2 ;
  • l’isolement pour 1 personne sur 3 ;

Pour le Dr Olivier Dubois, médecin psychiatre et directeur des thermes de Saujon, ces chiffres « confirment la déferlante de troubles psychiques induits depuis deux ans […]. Les conséquences du Covid-19 amènent nombre de patients à demander une aide médicale pour leur santé mentale ».

La cure thermale pour répondre aux troubles anxieux

L’étude s’intéresse ensuite aux solutions envisagées par les répondants pour soulager leur état anxieux :

  • 74 % d’entre eux souhaitent réaliser une cure thermale;
  • 14 % préfèrent un soutien psychologique;
  • 7 % désirent un repos prolongé à domicile :
  • 2 % envisagent une hospitalisation en psychiatrie.

Ainsi, plus de deux tiers des personnes qui ressentent le besoin d’une prise en charge spécifique souhaitent se tourner vers la cure thermale. Selon le Dr Dubois, la cure est en effet « idéalement adaptée aux problèmes de santé rencontrés dans notre société ». Il interprète néanmoins les résultats en expliquant que « sur un profil de patient anxieux, insomniaque, épuisé ou en prévention d’état dépressif, la cure thermale apparait, à l’évidence, plébiscitée par ceux qui l’ont déjà testée ».

D’où la nécessité « d’ouvrir les yeux sur cette approche thérapeutique insuffisamment connue » qui constitue une véritable solution naturelle notamment pour répondre aux troubles anxieux.

Et vous, comment vous sentez-vous après ces deux années de pandémie ? Avez-vous déjà envisagé de suivre une cure thermale pour prendre soin de votre santé mentale ? Partagez votre ressenti en commentaire !

© AdobeStock

Un commentaire

  • RADENAC HELENE dit:

    La cure thermale que je fais depuis 2019 est tellement importante pour moi, notamment pour avoir la possibilité de me soigner mais aussi de me reposer, que je n’envisage pas une seule année sans faire cette cure. Je n’ai jamais été inquiète, même durant la pandémie car les thermes ont fait preuve de responsabilité quant aux dispositions sanitaires pour que chaque curiste soit pris en charge dans d’excellentes et rassurantes conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.