Maladie de Raynaud : une cure thermale pour réduire les crises

Dans , , 15 septembre 2022

Syndrome Raynaud cure thermale

Le phénomène de Raynaud se caractérise par une vasoconstriction excessive au niveau des extrémités, principalement les doigts, sous l’effet du froid. Basée sur les propriétés microcirculatoires de la carbothérapie, la cure thermale pour la maladie de Raynaud réduit la fréquence et l’intensité des crises.

Le syndrome de Raynaud est un trouble vasomoteur lié à la contraction temporaire des vaisseaux sanguins au niveau des extrémités (vasospasme). Les doigts sont le plus souvent touchés, mais le phénomène peut parfois affecter les orteils, le nez ou les lèvres. On parle également d’acrosyndrome. Cette pathologie concerne 3 à 12 % des hommes et 6 à 20 % des femmes. Elle est particulièrement fréquente chez les jeunes femmes de moins de 30 ans.

Phénomène de Raynaud : symptômes, causes et traitement

Symptômes de la maladie de Raynaud

L’arrêt de la circulation sanguine entraîne la survenue d’une crise qui touche un ou plusieurs doigts et comporte habituellement trois phases :

  • phase syncopale : les doigts deviennent blancs, froids et insensibles (impression de « doigts morts ») ;
  • phase asphyxique : les doigts deviennent bleus et des picotements apparaissent ;
  • phase de récupération : les doigts deviennent rouges, tuméfiés et douloureux, avant de reprendre leur aspect normal.

La durée totale de la crise varie de quelques minutes à quelques heures.

Causes et facteurs de risques des acrosyndromes

Les symptômes de la maladie de Raynaud se déclenchent par l’exposition au froid ou à l’humidité, les variations de température ou le stress. Le tabac et les boissons caféinées (café, thé, cola) constituent également des facteurs favorisants.

Syndrome Raynaud froid

Par ailleurs, on distingue deux types de syndromes de Raynaud. La maladie de Raynaud primaire (90 % des cas), de cause inconnue, touche principalement les adolescentes et femmes jeunes. Le phénomène de Raynaud secondaire (10 % des patients) fait suite à :

  • la prise de certains médicaments ;
  • une malade auto-immune (sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde) ;
  • la manipulation d’outils vibrants (marteau-piqueur, tronçonneuse) dans le cadre professionnel.

Ces cas sont généralement plus graves et peuvent laisser des séquelles (ulcères, nécroses).

Prévention et traitement du syndrome de Raynaud

La prévention du phénomène de Raynaud consiste essentiellement à protéger les extrémités du froid et à arrêter de fumer. En cas de crise, réchauffez vos mains en les plaçant sous l’eau tiède ou en effectuant des mouvements rapides. Si l’impact sur la qualité de vie est important, le médecin peut prescrire des médicaments vasodilatateurs pour dilater les vaisseaux sanguins. La cure thermale représente également une alternative naturelle et efficace pour diminuer les crises.

Quels sont les soins thermaux pour les acrosyndromes ?

Les patients souffrant du syndrome de Raynaud peuvent bénéficier d’une cure thermale pour les maladies cardio-artérielles (MCA). Cette orientation thérapeutique exploite principalement les propriétés vasodilatatrices de la carbothérapie thermale à travers des soins à base d’eau carbogazeuse ou de gaz thermal sec :

  • bains thermaux en eau carbogazeuse (eau thermale riche en dioxyde de carbone) au niveau des extrémités atteintes ;
  • bains carbogazeux secs ;
  • douches de vapeur thermale ;
  • insufflations sous-cutanées de gaz thermal.

Le centre thermal de Royat-Chamalières propose également un soin spécifique « Raynaud », créé en 2002 par l’Institut de Recherches Cardio-Vasculaires de Royat. Cette technique se compose d’un bain d’eau carbogazeuse, suivi d’un bain de gaz sec local dans un manuluve.

Eau thermale Syndrome Raynaud

Quels sont les bénéfices du thermalisme sur le syndrome de Raynaud ?

Une étude clinique réalisée en 2005 sur des curistes de la station thermale de Royat a montré les bienfaits thérapeutiques de la carbothérapie dans le traitement du phénomène de Raynaud :

  • amélioration de la microcirculation veineuse ;
  • diminution des crises en termes de fréquence, de durée et d’intensité ;
  • meilleure adaptation au froid trois mois après la cure ;
  • absence d’effets secondaires.

Où faire une cure thermale pour la maladie de Raynaud ?

Vous pouvez effectuer une cure contre le syndrome de Raynaud dans l’une des quatre stations thermales françaises relevant de l’orientation thérapeutique « maladies cardio-artérielles » :

Les cures thermales conventionnées de trois semaines sont remboursées par la caisse d’Assurance maladie et nécessitent une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Vous pouvez également bénéficier d’une prise en charge des frais de transport et d’hébergement, sous conditions de ressources. Certains établissements thermaux proposent en outre des mini-cures en accès libre, mais entièrement à votre charge.

Téléchargez gratuitement notre guide de la cure thermale pour connaître toutes les démarches à effectuer !

 

© AdobeStock


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.