COVID-19 : tout savoir sur les autotests en cure thermale

Dans , 22 juin 2021

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.COVID-19 : tout savoir sur les autotests en cure thermale

Cela fait partie des mesures sanitaires annoncées lors de la réouverture des thermes en mai dernier : la réalisation d’un autotest deux fois par semaine pendant toute la durée de votre cure. Mais qu’en est-il vraiment ? Comment cela fonctionne-t-il ? On vous dit tout.

Les établissements thermaux ont rouvert leurs portes dans le cadre d’un protocole sanitaire rigoureux pour garantir votre sécurité et celle du personnel : test PCR négatif ou schéma vaccinal complet  avant le début de la cure, distanciation dans les centres thermaux, port du masque obligatoire sauf pendant les soins, formation du personnel, etc.

À ces mesures, s’ajoute celle concernant les autotests. En effet, selon le référentiel établi, un autotest bihebdomadaire est à réaliser sur place pendant la cure thermale. Mais qui est concerné exactement ? Comment ça marche ? Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Les autotests sont-ils obligatoires pour tous les curistes ?

Le référentiel sanitaire en vigueur préconise la réalisation d’autotests bihebdomadaires pour les curistes ne présentant pas de schéma vaccinal complet et ayant dû fournir un test PCR négatif avant leur arrivée en cure.

Si vous êtes vacciné, vous n’êtes pas obligé d’effectuer les autotests, mais vous y êtes invité.

En cas d’autotest positif, vous serez placé en isolement et devrez vous soumettre à un test PCR.

Toujours selon le protocole sanitaire des thermes, « [l’autotest] pourra être levé en fonction d’une évolution favorable du taux d’incidence. »

Comment fonctionne un autotest ?

Un autotest COVID est un test antigénique à réaliser soi-même. Il s’agit d’un auto-prélèvement nasal, moins profond que le prélèvement nasopharyngé pratiqué pour les tests PCR. Le résultat apparaît en 15 à 20 minutes.

À lire aussi :  Cures spécifiques et soins thermaux : les nouveautés 2022

Pour savoir exactement comment réaliser un autotest, vous pouvez suivre ce court tutoriel proposé par le ministère des Solidarités et de la Santé :

Qu’en est-il réellement une fois sur place pendant votre cure thermale ?

Certains curistes ayant déjà repris le chemin des cures thermales cette année ont certainement pu le constater : tous les thermes n’imposent pas l’autotest. Effectivement, cette mesure est finalement appliquée selon les directives de l’établissement thermal en question.

Certains centres l’exigent et surveillent les résultats, certains le recommandent et d’autres ne le réclament pas. De ce fait, nous vous conseillons de contacter directement votre établissement de cure pour savoir où il se situe concernant cette mesure.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier que l’autotest sert avant tout à apporter une sécurité sanitaire maximale pendant votre cure thermale.

Les autotests sont-ils remboursés par l’Assurance maladie ?

Non, les autotests ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie et ne sont pas non plus fournis par votre établissement thermal. C’est à vous de vous en procurer en pharmacie, le prix étant plafonné à 5,20 € par autotest.

Pour information, il existe une alternative si vous ne souhaitez pas rajouter cette dépense aux frais liés à votre séjour thermal : prenez rendez-vous dans la pharmacie de votre station (ou dans une commune voisine) pour effectuer un test PCR ou antigénique deux fois par semaine. Ces derniers sont effectivement remboursés par l’Assurance maladie contrairement à l’autotest et sont tout aussi valables.

Il est à noter que le Conseil national des établissements thermaux (CNETh) a déposé une demande de contribution de l’Assurance maladie pour cette dépense supplémentaire. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé dès que nous en saurons plus à ce sujet.

À lire aussi :  Quels centres thermaux seront fermés en 2023 ?

 

Nous espérons vous avoir éclairé sur la question plutôt complexe des autotests en cure thermale. Si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaires ou sur notre page Facebook.

© Adobestock

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.