BPCO : une cure thermale pour soulager les symptômes

Dans 23 novembre 2021

Femme souffrant de BPCO

Source de troubles respiratoires graves, la broncho-pneumopathie obstructive peut rapidement devenir handicapante au quotidien. La cure thermale permet de soulager les symptômes et d’améliorer durablement la qualité de vie du patient.

La broncho-pneumopathie obstructive (BPCO) se caractérise par une inflammation et une obstruction progressive des bronches. Il s’agit d’une conséquence grave des bronchites chroniques qui se manifestent par un ensemble de troubles respiratoires importants. Dans plus de 80 % des cas, cette maladie chronique découle du tabagisme actif. D’autres facteurs peuvent entrer en compte également, comme la pollution ou l’exposition à des produits chimiques.

Quels sont les symptômes d’une broncho-pneumopathie obstructive ?

La BPCO évolue de façon lente pour finalement devenir invalidante. Elle se manifeste tout d’abord par une diminution progressive du souffle. Les symptômes s’aggravent ensuite, souvent chez les patients d’une quarantaine d’années. Ils se manifestent par une toux chronique régulièrement accompagnée de crachats, appelée expectoration. Celle-ci s’accompagne d’un essoufflement qui apparaît d’abord à l’effort puis simplement au repos.

Des tâches simples comme marcher ou porter ses courses peuvent s’avérer de plus en plus difficiles avec la progression de la maladie. En outre, une personne atteinte de BPCO sera encline à davantage de réactions inflammatoires des bronches, ces dernières étant régulièrement infectées par des bactéries.

Autant de symptômes qui deviennent rapidement difficiles à supporter au quotidien. Des traitements médicamenteux, comme les bronchodilatateurs, existent notamment pour dilater les bronches. Des méthodes naturelles comme la cure thermale peuvent venir en complément pour aider le patient à retrouver un certain confort de vie.

Homme consultant pour une inflammation des bronches

Quels sont les bénéfices d’une cure thermale pour une BPCO ?

La cure thermale se présente comme un complément thérapeutique, en plus d’un traitement médicamenteux et d’une réhabilitation respiratoire, pour contribuer à améliorer les conditions respiratoires d’une personne souffrant de BPCO. Les soins à base d’eaux thermales offrent une action anti-inflammatoire et anti-infectieuse. Leurs bienfaits se font ressentir au niveau des signes fonctionnels respiratoires, de l’endurance et plus généralement, de la qualité de vie. L’eau thermale soufrée offre en particulier un véritable effet curatif sur les tissus abîmés.

La localisation des stations thermales traitant la BPCO joue un rôle important dans le traitement thérapeutique. En effet, généralement situées en moyenne montagne, elles permettent aux curistes de jouir d’un environnement sain, contrairement à celui de leur quotidien souvent allergène et pollué. Il est à noter toutefois que les patients souffrant de BPCO ne doivent pas effectuer une cure thermale dans une station située en trop haute altitude. Cela pourrait engendrer des difficultés supplémentaires à respirer.

Quels sont les soins thermaux proposés pour traiter une BPCO ?

De nombreux soins sont proposés lors d’une cure thermale pour une BPCO. Ils ne sont pas forcément agréables à recevoir, mais font preuve d’une grande efficacité. Le but est de mettre en contact l’eau thermale avec les muqueuses lésées. Pour ce faire, différents types de soins existent :

  • les aérosols ;
  • les pulvérisations ;
  • le bain nasal ;
  • les gargarismes ;
  • les insufflations tubaires ;
  • l’inhalation ;
  • l’injection de gaz.

Au-delà des soins à base d’eaux thermales, des séances d’éducation thérapeutique sont organisées. Elles comprennent des ateliers de gestion de la crise de toux, des groupes de parole ou des activités physiques adaptées.

Curiste inhalant de l'eau thermale pour ses bronches

Où faire une cure thermale spécialisée dans les voies respiratoires ?

Une cure thermale pour soulager une BPCO s’inscrit dans l’orientation thérapeutique « Voies respiratoires ». En France, 35 stations thermales prennent en charge cette orientation :

Pour connaître leur situation géographique, rendez-vous sur la carte des établissements thermaux de France. Il vous faudra cocher la case « Voies respiratoires » pour afficher les thermes prenant en charge cette orientation.

Comment obtenir la prise en charge d’une cure thermale pour une BPCO ?

Si vous souhaitez effectuer une cure thermale pour traiter votre BPCO, vous devez obtenir une prescription médicale pour une cure en voies respiratoires de la part de votre médecin traitant ou du spécialiste qui vous suit. Cela vous permettra de bénéficier d’une cure thermale remboursée par la Sécurité sociale. La demande de prise en charge, remplie par le médecin prescripteur et vous-même, est à envoyer à votre Caisse primaire d’assurance maladie. Une fois l’accord de prise en charge reçu, vous pourrez réserver votre cure dans une des stations citées précédemment.

Il est conseillé de bien s’informer sur l’environnement de la station thermale, en plus des thermes, puisqu’il joue un rôle important dans le traitement thérapeutique. Pour connaître toutes les informations relatives aux stations thermales, téléchargez gratuitement notre guide des cures thermales. Vous y trouverez tous les renseignements dont vous avez besoin, des soins proposés par les centres aux caractéristiques de la station.

© Adobestock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.