Idée reçue n° 8 : la cure thermale, c’est réservé à une élite

Dans 15 février 2022

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.idée reçue cure thermale élite

L’Officiel du Thermalisme s’attaque aux idées reçues qui gravitent autour des cures thermales. Médecine thermale, curistes, thermes… Nous décryptons tous les sujets pour rétablir la vérité. Le préjugé du jour ? Les cures thermales ne sont réservées qu’aux initiés.

L’idée derrière ce préjugé, c’est que les cures thermales semblent s’adresser à une sélection précise d’individus, qu’il faut connaître des personnes en particulier pour intégrer « le monde des curistes ».

Le thermalisme peut sembler en effet quelque peu mystérieux et intriguant lorsque nous n’en connaissons pas les fondamentaux. On imagine la cure thermale comme une excursion au fin fond de la France, pour recevoir des soins parfois étonnants où chacun semble avoir ses propres habitudes.

En réalité, les cures thermales sont ouvertes à toutes et à tous et se basent sur des ressources simples et naturelles. Nous allons essayer de comprendre d’où vient cette idée partagée par un grand nombre de personnes.

Le thermalisme, une discipline médicale particulière

Alors, c’est vrai, la cure thermale est une discipline médicale qui change de celles que l’on peut connaître. Il s’agit d’une médecine naturelle qui a prouvé ses bienfaits thérapeutiques sur les maladies chroniques. Par son format et son contenu, la cure thermale peut paraître assez lointaine et accessible seulement à certaines personnes.

À lire aussi :  En quoi une cure thermale est-elle efficace ?

Un éloignement du quotidien

Effectuer une cure thermale conventionnée prise en charge par la Sécurité sociale, c’est partir pendant 18 jours complets dans une station thermale. Là-bas, vous recevez des soins à base d’eaux thermales chaque jour, dans le centre de cure. Vous devez donc vous éloigner de votre quotidien et vivre pendant trois semaines dans une station souvent située en pleine nature, du fait de l’emplacement des sources d’eau thermales.

campagne cure thermale

La France compte 90 stations thermales en tout et 110 établissements thermaux. La décision peut ainsi s’avérer compliquée lorsque vous devez choisir où partir. Vous pouvez rapidement vous embrouiller entre toutes les informations fournies et vous sentir dépassé(e). Cet aspect laisse parfois penser qu’effectivement, pour partir en cure thermale, il faut être un expert ou connaître des personnes appartenant « au monde des curistes ».

À lire aussi :  Bien choisir son lieu de cure thermale : 8 critères à considérer

Des soins thermaux plutôt atypiques

Au-delà du format des cures thermales, les soins prodigués durant la cure peuvent sembler étranges au premier abord. À base d’eaux thermales, ils prennent différentes formes :

  • bains ;
  • douches ;
  • soins en piscine ;
  • soins à base de vapeur ou de gaz thermaux ;
  • massages :
  • applications de boues ;
  • cure de boisson.

Il existe une panoplie techniques thermales et peu de personnes sont habituées à recevoir ce type de soins lors d’une première cure. Cela peut donc paraître difficile de s’y retrouver au début.

À lire aussi :  Combien de temps durent les soins en cure thermale ?

Malgré son format et son contenu qui peuvent paraître éloignés de nos habitudes et réservés aux « connaisseurs », la cure thermale s’adresse en réalité à chacun et chacune d’entre vous. Surtout, des démarches sont mises en place pour vous accompagner dans la préparation et la réalisation de votre cure, afin de contrer cette idée d’inaccessibilité.

Des cures thermales pour le bien-être de tous

Non seulement la cure thermale est ouverte à tout le monde, mais elle constitue aussi un excellent moyen de recevoir des soins personnalisés et adaptés à vos besoins. Elle diminue vos symptômes ou vos douleurs en fonction de votre pathologie, et favorise de manière générale votre bien-être. En plus, des outils sont mis à votre disposition pour vous aider dans vos démarches.

Des orientations adaptées à chaque pathologie

La cure thermale peut être prescrite dans le cas d’une pathologie chronique qui rentre dans l’une des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la Sécurité sociale. De ce fait, selon votre orientation, vous recevrez des soins entièrement adaptés à votre maladie.

Malgré les nombreuses offres qui existent en cure thermale, le choix de votre station thermale se fera principalement en fonction de votre orientation. Finalement, même sans y connaître grand-chose au premier abord, vous êtes guidé grâce à ce critère. Les centres thermaux s’appliquent d’ailleurs à bien communiquer sur les pathologies qu’ils prennent en charge afin que ce soit clair pour les curistes et futurs curistes.

À lire aussi :  Idée reçue n°1 : En cure thermale, on est seul

soin en cure thermale

Des soins thermaux ouverts à tout le monde

Eh oui, la cure thermale n’est pas réservée qu’à une tranche de la population ! Il y a en effet les cures conventionnées dans le cadre d’une prescription médicale, mais d’autres formats de cure existent également. Profiter des bienfaits de l’eau thermale favorise la prévention santé et le bien-être en général. Et cet aspect concerne chacun et chacune d’entre nous. De ce fait, de nombreux thermes proposent des programmes spécifiques, et notamment des mini cures thermales pour prodiguer des soins à celles et ceux qui le souhaitent, sur un temps court.

Un accompagnement pour faciliter l’organisation de la cure

Enfin, les démarches pour partir en cure thermale semblent souvent considérables et compliquées à réaliser. C’est pourquoi L’Officiel du Thermalisme a mis en place plusieurs services pour vous accompagner :

Autant de services pour rendre la cure thermale accessible à tous et promouvoir ses bienfaits auprès de ceux qui n’en auraient pas encore connaissance.

Et vous, trouvez-vous que la cure thermale est réservée à une élite ?

© AdobeStock

10 commentaires

  • marie54 dit:

    c’est vrai qu’une cure c’est un budget mais si vous avez une bonne mutuelle vous pouvez vous faire rembourser une partie mais il faut être raisonnable et me pas être trop difficile pour ma part je vais a Luxeuil les bains avec mon mari nous avons un logement pour 650€ les 3 semaines et pour les repas je les fais moi même et je vais au supermarché et le marché de Luxeuil 2 fois par semaines is il faut mettre un peu d’argent de côte d’une année sur l’autre et ce renseigner quand on peut ? certes a Luxeuil ce m’est pas le luxe mais la cure reste encore familiale pour l’instant

  • La cure est très bénéfique, cela évite de faire des séries de séance de kiné plusieurs fois dans l’année. C’est un professeur du chu qui me l’a fortement recommandé et il me fait prescription.

  • DANEAU Thérèse dit:

    Quand on a une retraite équivalente au smic, location + transport = impossibilité malheureusement …. J’ai fait plusieurs cures dans le passé quand ma situation financière le permettait, plus possible maintenant alors que j’en ai besoin !

  • Priem dit:

    Non pas du tout, il suffit de bien se renseigner et tout le monde peut en profiter, surtout pour raisons de santé et le résultat et moins de médicaments

  • tut +GIRAUD dit:

    J’ai fait une cure, il y a très longtemps en Savoie, j’en ai gardé un excellent souvenir que ce soit pour les soins, le personnel et les curistes.. Lorsque vous faites une cure, ce n’est pas pour savoir le statut des personnes qui sont là, vous êtes ici pour votre santé. J’ai eu de la chance de trouver un hébergement chez une personne qui faisait la cure et qui résidait sur place et pas très onéreux pour mon petit budget. J’ai gardé un excellent souvenir et une très bonne remise en forme.. Je pense recommencer une cure au même endroit. Bien cordialement. N.G

  • Champavere dit:

    Non je ne pense pas que les cures thermales soient réservées aux élites .Mais je reconnais que cela a un coût .Il faut bien se loger ,se nourrir ,il y a aussi les frais de déplacement pour se rendre sur le lieu de cure .Perso je vais à Balaruc les Bains à 350 kms de chez moi mon mari m’ accompagne .On loue 1 petit studio près des thermes, on cuisine, faisons nos courses au marché et en supermarché, peu d’ extras. On se déplace beaucoup à pieds .Nous dépensons environ 900 euros pour ces 3 semaines . Mais la cure me fait du bien et on passe un très bon séjour quand même .Moi qui suis encore en activité ‘apprécie beaucoup les soins .

    • colette CARPENTIER dit:

      Je suis entièrement d’accord ; la cure n’est pas réservée à une élite. Personnellement je fais une cure en rhumatologie à Jonzac depuis 10 ans, et mes douleurs ont vraiment régréssé, voire disparu. Mais nous habitons à 600 km de cette station, et prenons un gite en location pour 800euros pour le séjour. Mais nous ferons ce déplacement tant que nous le pourrons physiquement, car ces 3 semaines sont un pur bien être, et me permettent d’attaquer la saison hivernale dans un meilleur état. Bien sûr, ces frais de transport et de logement restent à notre charge ; contrairement à ce que certains peuvent le penser, la Caisse Primaire ne les rembourse pas, heureusement d’ailleurs. Mais comme vacances, on fait mieux…..

  • Thuault Anne-Marie dit:

    Si l’on choisi un logement ordinaire c’est faisable (petite retraite à 3 chiffres ..femme d’artisan et seule) mais il faut faire très attention aux dépenses. .
    Un peu de privations au quotidien et 3 semaines hors chez soi, cela vaut tout l’or du monde ….et permet de créer des liens de tous milieux.

  • carichon dit:

    Nous avons arrête d’aller en cure à vichy cela devenait usine et le personnel très agréable mais trop minuté donc pour personnes agèes il faudrait revoir comme a l’ancienne avec plus de diplomatie temps des soins ! ! la boue étai de 20minutes et au fil du temps cela diminuai etc…..

  • Serge dit:

    Si l’on peut penser que seule une élite fortunée peu se payer une cure thermale, c’est une erreur. Bien évidemment l’on peut prendre une cure service premium, un logement en hôtel avec pension complète ou une location de luxe, mais si les moyens sont limités, vous pouvez également bien loger en camping, avoir une cure service standard et faire vos repas vous-même, cela permet également de vivre pendant 3 semaines au grand air, de participer aux activités proposées; etc…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.