Une cure thermale pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

Dans , 4 mars 2022

femme dans un bain individuel en cure thermale pour sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune dégénérative du système nerveux central. Elle se manifeste par des troubles neuromusculaires variés évoluant par poussées et pouvant à terme conduire à un handicap permanent. La cure thermale pour la sclérose en plaques aide à ralentir l’installation des symptômes et à améliorer la qualité de vie des patients.

En France, la sclérose en plaques (SEP) touche 100 000 personnes, majoritairement des femmes. Les premiers signes apparaissent généralement entre 20 et 40 ans. La SEP est la première cause de handicap sévère non traumatique chez les jeunes adultes.

Quels sont les symptômes de la sclérose en plaques ?

La sclérose en plaques se caractérise par l’inflammation et la destruction progressive de la gaine de myéline autour des nerfs du cerveau et de la moelle épinière. Suivant leur localisation, ces lésions entraînent des signes neurologiques variables d’un patient à l’autre :

  • troubles moteurs et sensitifs ;
  • perte d’équilibre ;
  • problèmes de concentration et de mémoire ;
  • fatigue chronique ;
  • douleurs ;
  • faiblesse musculaire, voire paralysie des membres inférieurs ;
  • troubles visuels (en cas d’atteinte du nerf optique) ;
  • problèmes urinaires ;
  • troubles psychiques.

Cette pathologie chronique évolue par poussées successives entrecoupées de période d’accalmie de plusieurs mois, ce qui rend le diagnostic long et difficile à poser. La perte d’autonomie progressive impacte fortement le quotidien des malades sur le plan personnel, social et professionnel.

Comment sont pris en charge les patients atteints de SEP ?

Actuellement, la sclérose en plaques ne se guérit pas. La prise en charge médicale repose sur des traitements médicamenteux à base de cortisone ou d’immunosuppresseurs pour prévenir les poussées, et des séances de rééducation pour renforcer les capacités musculaires. En complément, les patients peuvent également suivre une cure thermale spécifique pour la SEP.

En quoi consiste la cure thermale pour la SEP ?

La cure contre la sclérose en plaques se compose d’une cure thermale en neurologie (NEU), complétée par un programme spécifique.

Des soins thermaux en orientation « neurologie »

Lors de la première consultation en début de séjour, le médecin thermal prescrit des soins d’hydrothérapie adaptés à l’état de santé du curiste :

  • bains thermaux individuels ;
  • douches à jets ;
  • cataplasmes de boue thermale ;
  • massages subaquatiques ;
  • mobilisation en piscine en cas de troubles moteurs.

Une cure thermale conventionnée comporte 72 soins répartis sur 18 jours, soit quatre soins quotidiens. Prescrite par le médecin traitant ou le neurologue, elle bénéficie d’une prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour une affection de longue durée. Les frais d’hébergement et de transport font également l’objet d’un remboursement forfaitaire sous conditions de ressources.

Un module spécifique pour la sclérose en plaques

En parallèle de la cure thermale en neurologie, les centres thermaux proposent des soins et activités complémentaires qui participent à l’éducation thérapeutique du patient :

  • conférences médicales pour mieux connaître la sclérose en plaques ;
  • séances de relaxation, de sophrologie et de musicothérapie ;
  • ateliers pratiques : ergothérapie, mémoire ;
  • travail de la motricité : gymnastique douce en piscine, activité physique adaptée.

Quels sont les bienfaits de l’eau thermale sur la SEP ?

Les bénéfices peuvent se prolonger jusqu’à 10 mois après la cure. Plusieurs cures thermales successives sont généralement nécessaires pour profiter pleinement des bienfaits du thermalisme.

Où faire une cure thermale pour la sclérose en plaques ?

Des cures spécifiques pour la SEP sont proposées par les trois établissements thermaux français spécialisés en neurologie:

Les stations thermales de Lamalou-les-Bains et de Néris-les-Bains possèdent en outre l’orientation thérapeutique rhumatologie (RH), ce qui permet aux curistes de suivre une cure en double orientation NEU/RH.

Vous souhaitez effectuer une cure thermale pour la sclérose en plaques ? Téléchargez notre guide gratuit de la cure thermale pour organiser votre séjour en toute sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.