Anorexie : une cure thermale pour se réconcilier avec son corps

Dans , 18 mai 2022

Dernière mise à jour le 23 mai 2022.Cure thermale anorexie

Refus de manger, amaigrissement important, peur de grossir… L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire qui touche principalement les jeunes filles. Ses conséquences sur la santé physique et psychologique peuvent être dramatiques. La cure thermale pour l’anorexie propose une prise en charge pluridisciplinaire pour aider l’enfant ou l’adolescent anorexique à se réconcilier avec son corps et son assiette.

L’anorexie mentale ne doit pas être confondue avec l’anorexie, qui correspond à une perte d’appétit passagère consécutive à une pathologie. Dans le cas de l’anorexie mentale, il s’agit d’une privation alimentaire volontaire et prolongée dans un objectif de perte de poids.

On estime que 1,4 % des femmes souffriront d’anorexie mentale au cours de leur vie. Les hommes sont dix fois moins touchés. Les symptômes peuvent apparaître à partir de 8 ans, avec un pic de prévalence entre 14 et 17 ans.

Qu’est-ce que l’anorexie mentale ?

Des signes cliniques bien définis

L’anorexie mentale se caractérise par un ensemble de symptômes :

  • troubles des conduites alimentaires : restrictions à la fois quantitatives et qualitatives (éviction des aliments caloriques), alternance de périodes de jeûne et de crises de boulimie ;
  • pratiques de contrôle du poids : hyperactivité physique, vomissements provoqués, consommation de laxatifs, etc. ;
  • insuffisance pondérale (IMC inférieur à 17,5 kg/m²) avec fonte des muscles ;
  • perturbations de l’image de soi : perception déformée du corps, déni de la maigreur, hantise de grossir, etc.

Les autres signes évocateurs sont le ralentissement de la croissance et le retardement de la puberté chez l’enfant et l’adolescent, ainsi que l’absence de règles (aménorrhée) depuis plus de trois mois pour les jeunes femmes.

À lire aussi :  Règles douloureuses : la cure thermale pour les dysménorrhées

Un retentissement physique et psychologique important

Les privations alimentaires, l’amaigrissement et les comportements extrêmes entraînent diverses complications médicales :

  • séquelles physiques : retard de croissance, anémie, hypotension, ostéoporose, problèmes dentaires, gastro-intestinaux, cardiaques et rénaux ;
  • troubles psychologiques : dépression, phobie sociale, troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Dépression anorexie

L’anorexie mentale est une maladie grave avec une mortalité de 5 à 15 % liée aux complications ou au suicide. Elle requiert une prise en charge médicale globale, à la fois médicamenteuse, nutritionnelle et psychologique. Une hospitalisation spécialisée est nécessaire dans les cas les plus sévères. En complément, les enfants et adolescents peuvent effectuer une cure thermale contre l’anorexie dans l’orientation thérapeutique « Troubles du développement chez l’enfant » (TDE).

À lire aussi :  Quelle cure thermale pour mon enfant ?

En quoi consiste la cure thermale pour l’anorexie mentale ?

Les trois semaines de cure conventionnée constituent une rupture salutaire avec le quotidien. Le curiste bénéficie d’un encadrement par une équipe pluridisciplinaire (médecins, diététiciens, kinésithérapeutes, psychologues). Le programme de soins thermaux inclut :

  • de la balnéothérapie (bains thermaux) pour favoriser la relaxation ;
  • une cure de boisson (ingestion d’eau thermale riche en sels minéraux et oligo-éléments) qui contribue à pallier les carences liées à la dénutrition ;
  • un suivi médical et diététique pour retrouver un comportement alimentaire équilibré et normaliser le poids ;
  • des ateliers cuisine afin de renouer avec le plaisir de manger ;
  • de l’activité physique en piscine ou en salle pour augmenter la masse musculaire ;
  • un accompagnement psychologique et des échanges avec d’autres patients anorexiques.

Après le séjour, les curistes restent suivis à domicile ou dans des unités de soins spécialisées.

À lire aussi :  Quel personnel s’occupe de vous pendant la cure thermale ?

Quels sont les centres thermaux qui traitent l’anorexie ?

Les enfants et adolescents anorexiques peuvent suivre une cure conventionnée de 18 jours remboursée par l’Assurance maladie dans l’un des cinq établissements thermaux français possédant l’orientation TDE :

Les cures thermales conventionnées se font sur prescription médicale (médecin traitant, pédiatre ou spécialiste). Vous pouvez accompagner votre enfant pendant sa cure thermale contre l’anorexie, ou le confier à une Maison d’enfants, une structure d’accueil agréée par le ministère de la Santé.

Pour en savoir plus, consultez notre guide pratique de la cure thermale.

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.