Grande rénovation des thermes de Luchon : quels changements à prévoir ?

Dans 12 septembre 2022

Rénovation thermes Luchon

Thermes de Luchon © AdobeStock

Grâce à un investissement de quarante millions d’euros, les thermes de Luchon (Haute-Garonne) seront entièrement rénovés jusqu’en 2024 afin d’attirer une nouvelle clientèle. D’ici la fin des travaux, le centre thermal reste ouvert aux curistes.

Lancés en juin 2022, les travaux de rénovation des thermes de Luchon vont se poursuivre jusqu’en mars 2024. Les adeptes des cures thermales à Bagnères-de-Luchon peuvent tout de même continuer de s’y rendre pendant toute la durée des travaux, grâce à des zones dédiées.

L’intérêt de cette rénovation colossale est, non seulement, de moderniser l’espace réservé aux curistes mais d’insuffler aussi un nouveau dynamisme à la station thermale, grâce à un tout nouvel espace thermoludique.

Rénovation des thermes et création d’un nouveau bâtiment

Au programme du chantier : la rénovation de la totalité des thermes avec l’accent mis sur le vaporarium, la piscine ronde ou encore le parc thermal. En parallèle, un nouveau bâtiment va être édifié pour accueillir des activités spécifiquement centrées sur la remise en forme et le bien-être : piscine thermale sur le toit, bains à bulle, douches à jet, espaces sensoriels, etc.

Avec ces nouvelles offres, la commune de Bagnères-de-Luchon espère accueillir une nouvelle clientèle et accroître la fréquentation des thermes. Actuellement, 10 000 curistes se rendent aux thermes chaque année. L’objectif est d’arriver à 16 000 curistes par an.

Un investissement de 40 millions d’euros

Ces investissements monumentaux interviennent à la suite de la concession accordée au groupe thermal Arenadour. En janvier dernier, la commune, l’Agence Régionale Aménagement Construction (ARAC) et la Banque des Territoires ont signé un contrat de délégation de service public avec la société Arenadour pour que cette dernière reprenne l’exploitation des thermes sur une durée de 30 ans.

De son côté, Arenadour investit 5 millions d’euros dans les travaux de rénovation des thermes. L’État, à travers le « plan Destinations thermales », mais aussi la Région, la Banque des Territoires, l’ARAC, le Fonds Européen du Développement Régional (FEDER), le département de Haute-Garonne et la commune de Bagnères-de-Luchon versent les 35 millions restants.

 


Sources :

3 commentaires

  • PEROT dit:

    Bonjour,
    J’adorais aller à Luchon de Paris par train de nuit pour une cure de remise en forme.
    Mais voila le train a disparu. Trop galère pour y aller.

    Répondre moderated
    • Jean-René dit:

      J’ai fréquenté Luchon pendant des années puis je m’y suis installé et j’ai pu voir ce triste spectacle d’une station qui tombe en décrépitude ! Plus de Casino de thé dansant de piscine… les œufs en service que pour les touristes car seulement en période de vacances scolaires !! J’en suis parti ! Des dizaines de millions dans une station qui n’aura plus que rarement de la neige, et maintenant 40 millions pour des thermes qui ont ruinés la station ! Pourquoi autant et ne pas plutôt développer des activités toutes saisons comme dans d’autres station ? Le VTT de descente, la rando bien balisée, renforcer les disciplines aériennes, créer un centre d’entraînement sportif mixe de Font Romeu pour l’altitude et Vittel pour la prépa olympique ! Le site est merveilleux sa gestion son exploitation minimaliste !

      Répondre moderated
  • BARDET dit:

    je redoute souvent les améliorations, très jeunes mes parents m’emmenaient faire ma cure à Luchon, lorsque je faisais bien mes soins j’avais le droit de faire un tour avec les petits ânes qu’ils y avaient dans le parc. Je lisais le temps de mes soins « le club des cinqs ». Lorsque je suis retournée des années plus tard revoir Luchon je n’ai pas reconnu le parc qui était si beau avant. Ce grand bâtiment en travers gâchait le parc. etc. Je suis d’accord pour améliorer les soins mais par pitié gardez l’aspect du site qui étais si beau autrefois et qui n’existe plus.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.