Les mini-cures thermales sont-elles remboursées ?

Dans 16 décembre 2022

soin au jet en mini cure thermale

Envie de vous accorder une pause pour prendre soin de vous, loin du stress quotidien ? La mini-cure thermale est faite pour vous ! Ce court séjour thermal est axé sur le bien-être et la prévention. Mais combien coûte une mini-cure thermale ? Un remboursement par l’Assurance maladie ou les mutuelles est-il possible ? On vous répond.

Une mini-cure, dite aussi « cure courte » ou « cure libre », correspond à une cure thermale d’une durée de 3, 6, 9 ou 12 jours. Basés sur les bienfaits de l’eau thermale, les soins proposés visent à soulager de petits soucis de santé (douleurs articulaires, gênes ORL récurrentes, problèmes de peau…), ou encore à apporter un coup de pouce si vous cherchez à arrêter de fumer, à mincir, à apaiser votre stress. Plus simplement, les mini-cures thermales sont aussi idéales pour vous ressourcer, prendre soin de vous et vous accorder une pause salvatrice bien méritée.

Les mini-cures thermales sont-elles remboursées par l’Assurance maladie ?

Vous avez peut-être déjà entendu dire que les cures thermales sont remboursées par la Sécurité sociale ? Ce n’est malheureusement pas le cas des mini-cures qui nous intéressent ici. La Sécurité sociale prend bien en charge certaines cures thermales, mais dans un cadre médicalisé seulement et selon un protocole bien précis. Cela concerne des cures prescrites pas un médecin, pour soulager une pathologie chronique relevant de l’une des 12 orientations thérapeutiques reconnues, effectuées dans un établissement agréé et conventionné, d’une durée de 18 jours. Vous l’aurez donc compris, cela ne concerne pas les mini-cures, dont la durée est inférieure à 18 jours et qui ne nécessitent aucune prescription médicale (d’où les appellations « cure courte » et « cure libre »).

N’importe qui peut se rendre dans un établissement thermal pour bénéficier de ces séjours bienfaiteurs, au même titre qu’une semaine en thalassothérapie par exemple. En revanche, si vous choisissez de vous rendre dans un établissement thermal pour vous offrir quelques jours de soin dans le cadre d’une mini-cure, vous bénéficierez des mêmes infrastructures et de la même expertise que les curistes « médicaux », ce qui n’est pas le cas dans les autres établissements de bien-être. Bon à savoir si vous recherchez à soulager quelques maux qui vous tracassent régulièrement ! Cet investissement ponctuel pourrait bien au final vous faire réaliser de grandes économies au quotidien.

Les complémentaires santé prennent-elles en charge les courts séjours thermaux ?

À ce jour, aucune complémentaire santé ne propose de couvrir intégralement les dépenses liées aux soins pratiqués pendant une cures courte. Ainsi, les mini-cures thermales restent a priori entièrement à votre charge. Renseignez-vous tout de même pour savoir si votre mutuelle propose un forfait « bien-être » ou « médecines douces ». Ces forfaits incluent très souvent un remboursement partiel pour certains soins spécifiques tels que des séances d’ostéopathie, de sophrologie… Si vous bénéficiez de ce type de soins dans le programme de votre mini-cure, peut-être que votre complémentaire santé peut en rembourser une partie, de la même manière que s’ils étaient réalisés en dehors d’une cure thermale.

Combien coûte une mini-cure thermale ?

Voici une idée du coût total des frais liés à votre mini-cure :

  • le forfait thermal, correspondant aux soins thermaux réalisés pendant la cure (douches et bains thermaux, massages, cataplasmes et enveloppements de boue thermale, etc.) : de 40 à 50 € par jour en moyenne ;
  • la consultation médicale, facultative mais recommandée afin de bénéficier de soins adaptés et personnalisés. Cette consultation n’est pas prise en charge par la CPAM et est à régler directement au médecin thermal (honoraires variables selon les médecins) ;
  • les frais de transport (billets de train ou d’avion aller/retour, tickets de bus ou de métro, taxi, carburant et péages si vous utilisez votre propre véhicule, etc.) pour vous rendre dans la station thermale et vous déplacer sur votre lieu de cure ;
  • les frais d’hébergement (résidence thermale, chambre d’hôtel, location meublée, camping, etc.) ;
  • les dépenses de loisirs (restaurant, sorties culturelles, visites touristiques, spa thermal, etc.) pour occuper votre temps libre après les soins thermaux, généralement dispensés uniquement le matin.

Certains centres thermaux proposent ainsi des mini-cures bien-être et détente de 6 jours à partir de 250 € hors hébergement. Il vous faudra débourser entre 300 et 400 € de plus pour la location d’un studio ou d’un appartement. Pour vous donner un ordre d’idée, on estime que le coût moyen d’une cure s’élève à 100 € par jour tout compris (soins, hébergement et transport).

N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès des établissements thermaux et à comparer les prix des mini-cures proposées pour vous aider à faire votre choix !

© Adobe Stock


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.