Pontage : une cure thermale pour limiter les risques vasculaires

Dans , 9 février 2022

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.Rendez-vous suivi pontage coeur

Le pontage est l’une des solutions envisagées en cas d’obstruction d’une ou plusieurs artères, notamment au niveau du cœur. Après l’opération, le patient doit suivre des règles strictes pour limiter les complications et les risques cardio-vasculaires. La cure thermale pour les suites de pontage s’inscrit dans cette démarche à travers des soins thermaux adaptés et un accompagnement spécifique.

Qu’est qu’un pontage chirurgical ?

Le pontage est une procédure chirurgicale qui consiste à contourner une artère bouchée pour rétablir la circulation du sang. Pour cela, on greffe un vaisseau sanguin du patient (prélevé sur une autre partie du corps) ou un tube en plastique pour court-circuiter la section obstruée.

Cette technique est principalement utilisée pour les artères coronaires qui irriguent le cœur : on parle alors de pontage coronarien. Mais elle peut aussi se pratiquer sur d’autres artères, notamment au niveau des membres inférieurs.

Quelles sont les mesures à suivre après un pontage ?

Pour éviter les complications, les patients ayant subi un pontage chirurgical doivent respecter des règles strictes :

  • surveillance médicale régulière (examen vasculaire, écho-doppler…) : dans le mois qui suit l’opération, 6 mois après puis tous les ans ;
  • prise d’antiagrégants plaquettaires (aspirine ou clopidogrel) ;
  • contrôle des facteurs de risques cardio-vasculaires : tabagisme, hypertension artérielle, surpoids, sédentarité, diabète, hypercholestérolémie ;
  • réadaptation cardiaque à l’effort avec exercices de renforcement musculaire et entraînement à l’endurance.
À lire aussi :  Des mini-cures thermales pour perdre du poids durablement

Quels sont les bienfaits de la cure thermale après un pontage ?

Les patients ayant subi un pontage chirurgical peuvent bénéficier d’une cure thermale pour les maladies cardio-artérielles (MCA), l’une des 12 orientations thérapeutiques reconnues par l’Assurance maladie. La prise en charge globale associe des soins thermaux ciblés à un programme d’éducation thérapeutique pour préserver les artères.

Homme bain eau thermale

Des soins thermaux spécifiques pour améliorer la dilatation des artères

Les eaux thermales riches en dioxyde de carbone possèdent des propriétés vasodilatatrices qui favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins. À côté des soins thermaux classiques (bains, douches, massages), la cure pour les maladies cardio-artérielles agit principalement à travers des soins de carbothérapie :

  • bain de gaz thermal sec local ou général : immersion dans une atmosphère gazeuse contenue dans une enveloppe étanche et permettant un passage transcutané de gaz carbonique ;
  • bain carbo-gazeux : immersion dans une baignoire d’eau thermale saturée en dioxyde de carbone ;
  • injection sous-cutanée de gaz thermal : effectuée par le médecin thermal, elle stimule la dilatation des artères et le développement d’une circulation collatérale de suppléance en cas d’obstruction des vaisseaux sanguins.
À lire aussi :  En quoi une cure thermale est-elle efficace ?

La marche à contre-courant et la gymnastique en piscine thermale contribuent à la réadaptation à l’effort et au renforcement de l’endurance.

Un accompagnement global pour réduire les risques cardio-vasculaires

Un programme d’éducation thérapeutique vient compléter les soins d’hydrothérapie et de carbothérapie pour contrôler les facteurs de risques cardio-vasculaires et adopter une meilleure hygiène de vie :

  • encouragement à l’activité physique : marche à pied, séances avec un coach sportif ;
  • conseils diététiques pour une alimentation plus saine : limitation de la consommation de sel, sucres et graisses saturées ;
  • soutien au sevrage tabagique pour les fumeurs.
À lire aussi :  Arrêtez de fumer de façon durable et naturelle grâce à la cure thermale

Neuf mois après la cure, on observe une baisse du taux de cholestérol sanguin chez les deux tiers des curistes.

Séance de sport entre un coach et un couple

Où effectuer une cure thermale suite à un pontage ?

Les stations thermales possédant l’orientation thérapeutique « maladies cardio-artérielles » sont relativement peu nombreuses en raison de la spécificité des techniques de carbothérapie. Vous pouvez faire une cure pour les suites de pontage dans l’un de ces quatre établissements thermaux français :

La Sécurité sociale rembourse les cures thermales conventionnées sur prescription médicale de votre médecin traitant ou d’un spécialiste (cardiologue ou angiologue).

Téléchargez gratuitement le guide de la cure thermale édité par l’Officiel du Thermalisme pour connaître toutes les démarches à effectuer !

© Adobestock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.