Soulager l’endométriose naturellement avec la cure thermale

Dans , 24 février 2022

Endométriose cure thermale

Douleurs intenses, hémorragies, fatigue, problèmes de fertilité… L’endométriose est une maladie chronique évolutive particulièrement invalidante qui touche une femme sur dix en âge de procréer. La cure thermale pour l’endométriose constitue une solution naturelle pour soulager les symptômes et retrouver une meilleure qualité de vie.

L’ endométriose est une pathologie chronique de l’endomètre (muqueuse utérine) qui se caractérise par le développement de cellules endométriales en dehors de l’utérus. Longtemps méconnue et encore souvent mal diagnostiquée, l’endométriose a été reconnue comme affection de longue durée (ALD) en janvier 2022.

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

L’endométriose se manifeste par de nombreux symptômes, variables d’une patiente à l’autre :

  • douleurs pelviennes et lombaires aiguës, notamment pendant les règles (dysménorrhée) ou lors des rapports sexuels (dyspaneurie) ;
  • saignements abondants ;
  • fatigue et sautes d’humeur ;
  • lésions, adhérences et kystes au niveau de l’appareil génital, urinaire, digestif, voire pulmonaire ;

Il n’existe à ce jour aucun traitement définitif contre l’endométriose. La prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires permet de calmer les douleurs, tandis que l’hormonothérapie ralentit l’évolution de la maladie. Une intervention chirurgicale peut parfois être proposée afin de retirer les tissus lésés. Enfin, la cure thermale pour l’endométriose représente un complément thérapeutique naturel pour soulager les symptômes durablement.

Quels sont les bienfaits de l’eau thermale sur l’endométriose ?

Les eaux thermales possèdent de nombreuses vertus thérapeutiques en raison de la présence de sels minéraux et d’oligo-éléments. Riche en soufre aux propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antalgiques, l’eau sulfureuse utilisée pour la cure thermale en gynécologie contribue à :

  • calmer la douleur en termes d’intensité et de fréquence ;
  • réduire l’inflammation de l’endomètre ;
  • accélérer la cicatrisation des lésions internes ;
  • rééquilibrer les muqueuses ;
  • soulager les tensions musculaires engendrées par la maladie ;
  • diminuer la consommation de médicaments.

Les bienfaits du thermalisme se manifestent dès la fin de la cure et perdurent plusieurs mois après. Il est toutefois possible de ressentir une augmentation des douleurs et de la fatigue pendant la cure thermale. La cure peut être renouvelée chaque année pour en améliorer les résultats.

Quels sont les soins dispensés en cure pour l’endométriose ?

Des soins thermaux ciblés pour un soulagement durable des symptômes

La cure thermale pour l’endométriose se base sur les soins d’hydrothérapie suivants :

  • bains thermaux avec irrigation vaginale auto-administrée à l’aide d’une canule d’eau thermale soufrée ;
  • pulvérisations d’un mélange d’eau et de gaz thermaux sur le col de l’utérus ;
  • douches au jet de pression variable prodiguées manuellement par une sage-femme ou un agent thermal ;
  • compresses d’eau mère (application locale d’eau thermale tiède) ;
  • mobilisation en piscine thermale sous la direction d’un kinésithérapeute.

Les cures thermales conventionnées durent 18 jours et comportent 72 soins dispensés du lundi au samedi. Les soins thermaux sont remboursés à 100 % dans le cadre d’une ALD et avec une prescription médicale du médecin traitant ou du gynécologue.

Des ateliers complémentaires pour mieux vivre la maladie

En complément des soins de la cure conventionnée, certains centres thermaux proposent un programme spécifique pour l’endométriose :

  • ateliers gynéco-anatomie animés par une sage-femme ;
  • conférences sur l’alimentation ;
  • groupes de parole et d’échanges avec des professionnels et les autres curistes ;
  • gymnastique douce et détente : relaxation, sophrologie, yoga, Pilates, stretching, aquagym, balnéothérapie, hammam… ;
  • médecines alternatives : phytothérapie, hypnose, ostéopathie, etc.

Cette prise en charge globale et pluridisciplinaire apporte un mieux-être physique et psychologique essentiel pour un quotidien plus serein avec l’endométriose.

Bain cure thermale endométriose

Où suivre une cure thermale pour l’endométriose ?

Vous pouvez effectuer une cure pour l’endométriose dans l’une des 14 stations thermales françaises possédant l’orientation thérapeutique gynécologie (GYN) :

Les établissements thermaux spécialisés dans le traitement de l’endométriose sont les thermes de Challes-les-Eaux, Luz-Saint-Sauveur et Salies-de-Béarn.

Vous souhaitez faire une cure thermale pour l’endométriose ? Pour connaître toutes les informations relatives à l’organisation de votre séjour, consultez notre guide gratuit de la cure thermale.

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.