Elles ont testé les mini-cures thermales : bienfaits, avantages, prix… Nos lectrices témoignent

Dans 9 décembre 2022

Jeune femme profitant d'une mini-cure thermale

Les mini-cures, aussi appelées cures courtes, offrent une alternative aux cures thermales classiques de trois semaines. Proposant un séjour réduit en station thermale, que valent-elles exactement ? Comment se déroulent-elles ? Des lectrices de l’Officiel du Thermalisme ont testé et nous racontent. 

Le thermalisme permet de soulager, de manière naturelle, des symptômes de maladies chroniques. Une cure thermale conventionnée dure 18 jours et se déroule dans le cadre d’une prescription rédigée par un médecin généraliste ou spécialiste. Cela permet notamment une prise en charge de la Sécurité sociale.  Or, les centres thermaux proposent également des cures thermales courtes. Contrairement aux cures classiques, elles durent moins longtemps et se réalisent de manière libre, puisqu’elle ne requièrent pas de prescription médicale. Dans quel cadre effectuer une mini-cure ? Combien de temps partir ? Quels bienfaits en attendre ? Quatre femmes l’ont essayé et nous en parlent. 

Une mini-cure, c’est pour qui ?

Une cure courte s’adresse à toute personne souhaitant prendre soin d’elle et de sa santé, le temps de quelques jours. Plus particulièrement, elle s’avère utile lorsque vous rencontrez, de manière plus ou moins récurrente, des maux physiques ou psychiques. Elles permettent de se ressourcer et de recevoir des soins permettant de soulager vos troubles ou d’en prévenir l’aggravation ou la récurrence, comme l’explique Nicole G. : « Mon mari a fait plusieurs cures de 6 jours en rhumatologie ces dernières années pour se préparer à des treks à pied ou à cheval, lui qui souffre habituellement du genou. Ces mini-cures lui ont fait le plus grand bien ! » 

Dans d’autres cas, la cure courte est une alternative pour les personnes souhaitant tenter une cure thermale et n’ayant pas le temps de se libérer 18 jours consécutifs, comme cela était le cas de Véronique H. : « J’ai fait plusieurs cures courtes à Salins-les-Bains dans le Jura, car je ne pouvais pas faire 3 semaines en cure thermale. » Dans le cas inverse, la mini-cure peut aussi être un bon moyen de prolonger, dans la même année, les bienfaits d’une cure thermale conventionnée. 

Douche thermal pour soulager des douleurs aux jambes

Des soins communs aux cures longues

Les centres thermaux proposent différents programmes de cures courtes en fonction de vos besoins :  

  • Anti-stress 
  • Fibromyalgie 
  • Acouphènes 
  • Post-Covid 
  • Anti-tabac 
  • Sommeil 
  • Perte de poids 
  • Mal de dos 
  • Jambes lourdes 
  • Etc. 

Ces derniers s’appuient sur des soins reçus en cure thermale conventionnée, dans le cadre d’une orientation spécifique telle que la rhumatologie ou les voies respiratoires, par exemple. C’est d’ailleurs ce qu’explique Corine B. : « C’était les mêmes soins qu’une cure classique, mais sur une semaine au lieu de trois. J’ai vu le médecin thermal avant de démarrer, c’est lui qui a fait le choix des soins selon mon cas : cataplasme de boue en alternance avec la douche puissante sous immersion, le bain bouillonnant, les jets mains / pieds / genoux, et le délicieux bain de kaolin. » 

Une mini-cure, comme son nom l’indique, est une version courte d’une cure thermale classique. La cure conventionnée durant trois semaines, la mini-cure, elle, compte trois, six, neuf ou douze jours de soins en fonction des programmes proposés dans les établissements thermaux. Pour Véronique H. et Nicole V., leur cure a duré 6 jours. La première a bénéficié de soins l’après-midi, l’autre le matin : « J’ai reçu mes soins sur 6 jours au total, le tout pour une durée, chaque matin, de 1h30 environ », nous explique Nicole V. 

Bienfaits et curistes satisfaits

Il n’existe pas de preuves scientifiques avançant les bienfaits d’une cure courte en comparaison à une cure conventionnée. En revanche, selon plusieurs témoignages, elle serait source de détente et d’évasion tout en ayant un effet bénéfique sur les symptômes visés. « Pour moi, la mini-cure était très efficace et m’a fait beaucoup de bien », affirme Véronique H, qui souffrait de douleurs articulaires suite à un accident de voiture. Corinne B, quant à elle, a effectué sa première mini-cure en octobre dernier et a été conquise : « J’ai grandement apprécié. À tel point que je pense y retourner une semaine en mars ou avril 2023. » 

Moment de détente lors d'une mini-cure thermale

Et côté budget ?

De fait, la cure courte en elle-même vous coûtera plus cher qu’une cure classique car elle n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Pour une mini-cure de 6 jours, comptez un prix situé en moyenne entre 300 € et 450 €, n’incluant pas les honoraires des rendez-vous médicaux, ni le transport et le logement. 

Cependant, les frais engendrés en parallèle de la cure thermale classique de trois semaines (hébergement, sorties, restauration, etc.) sont moindres dans le cadre d’une mini-cure, comme l’explique Corine B. : « Certes, la cure n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie. Mais on n’a qu’un hébergement pour une semaine au lieu de trois à dépenser. Et elle m’a fait le plus grand bien. » 

Envie de réaliser une mini-cure ? Nos témoins vous conseillent, en plus des orientations thérapeutiques proposées par les centres, de prendre en compte la situation géographique, le climat et les activités (sportives, touristiques et culturelles) de la station pour bien choisir votre destination thermale. 

© AdobeStock


Source : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.