Station Thermale • Contrexéville

Auvergne-Rhône-Alpes • Ain

photo de l'hébergement

Destination Thermale • Contrexéville

Du camaïeu de bleus des colonnades, à l’or des icônes de la chapelle orthodoxe, Contrexéville offre aux promeneurs des lieux au charme indéniable.

C’est en 1760 que le roi Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine et beau-père de Louis XV, consacre la notoriété des eaux de Contrexéville. Le docteur Thouvenel, médecin de Louis XVI, effectue l’analyse de cette eau précieuse. La Source Pavillon est captée sous sa direction, tandis qu’il fait construire le 1er établissement hydrominéral.

Contrexéville est devenue incontournable pour l’aristocratie française, qui vient ici remédier à ses excès de poids. Ils font construire de nombreuses villas et sont rejoints par la noblesse britannique. En 1860, la Source Pavillon est déclarée d’utilité publique. Les curistes ne cessent d’affluer. Peu après, un nouvel établissement thermal à l’architecture métallique, très en vogue, voit le jour. 200 m de galeries-promenades rejoignent l’emblématique Rotonde octogonale qui abrite la Source Pavillon. Dans les jardins dessinés à l’anglaise, kiosque à musique, jeux de quille, de croquet amusent les touristes venus de toute l’Europe et en 1900, ouvre le Casino. Des personnalités se côtoient dans ce Contrexéville mondain, le Shah de Perse, la reine Isabelle II d’Espagne, la grande-duchesse Wladimir de Russie, qui repose depuis 1920 dans la Chapelle Orthodoxe.

Outre ce patrimoine qui a traversé le temps, Contrexéville offre aux visiteurs un cadre propice à la détente. Les 12 hectares du site des lacs de la Folie sont un véritable havre de paix, idéal pour la pêche, les balades et les activités sportives.

GALERIE PHOTO

ÉTABLISSEMENTS DE LA STATION



EN DIRECT DES STATIONS