Focus sur une pathologie : l’Endométriose

Dans , 11 décembre 2018

L’endométriose est une maladie gynécologique fréquente qui affecte environ 10 % des femmes et qui est retrouvée chez près de 40 % des femmes qui souffrent de douleurs chroniques pelviennes, en particulier au moment des règles. Elle se caractérise par des lésions qui touchent le plus souvent la région pelvienne. Il n’existe pas aujourd’hui de traitements définitifs de l’endométriose, et la cure thermale se positionne comme une alternative naturelle et globale. L’effet antalgique de l’eau qui agit directement sur les douleurs, leur diminution est souvent observée à partir de la 2e cure. 

Soins hydrothermaux :

  • Locaux : Irrigations, pulvérisations, douches vaginales, columnisation du vagin (mise en place dans le vagin de compresses imbibées d’eau minérale), tampons de boues, …
  • Généraux : bains, douches, massages, applications de boue, …

Éducation thérapeutique : conseils d’hygiène locale, sur la nutrition, sur l’activité physique… 

Effets : les résultats montrent essentiellement une amélioration des douleurs pelviennes, du confort sexuel, des activités et de la qualité de vie…

Une cure thermale prescrite pour le traitement de l’endométriose relève de l’orientation thérapeutique Gynécologie (GYN).  Pour retrouver toutes les informations pratiques relatives à la cure, rendez-vous sur notre rubrique dédiée La cure pas à pas.

Cliquez ici pour retrouver sur notre site toutes les stations spécialisées. 

Les commentaires sont fermés.