Acouphènes : des conférences pour en parler, le thermalisme pour se soigner

Dans , , 19 mars 2018

L’association France Acouphènes organise le 7 avril 2017 à Paris une journée de conférences et débats sur le thème “Acouphènes, Hyperacousie, Maladie de Menière et/ou Neurinome de l’Acoustique”.

D’après une enquête de l’Ifop-JNA, les acouphènes et l’hyperacousie seraient les “fléaux du 21ème siècle ». Près de 4 millions de Français souffrent aujourd’hui d’acouphènes permanents et 12 à 14 millions déclarent des acouphènes irréguliers ou permanents. Les jeunes de moins de 35 ans sont les plus touchés.

France Acouphènes est une association gérée par des patients bénévoles, qui mettent en place des actions de permanences téléphoniques et physiques, des groupes de paroles, des réunions d’adhérents, conférences-débats. L’association anime également un site, un forum, et publie des revues d’information.

Des conférences gratuites, organisées par France Acouphènes, auront lieu le samedi 7 avril 2018 à 14h à l’Auditorium de la Ville de Paris, en présence de spécialistes :

Roselyne Nicolas, Présidente : Présentation France Acouphènes
Dr Charles-Ambroise Valery : Le Neurinome de l’Acoustique
Dr Agnès Job : Imagerie cérébrale et acouphènes
Dr Mary Daval : L’aide de l’hypnose pour les pathologies

 

Vous souhaitez participer aux conférences-débats ? Inscrivez-vous avant le 28 mars 2018 :

Lieu:

Auditorium de la Ville de Paris
5 rue Lobau
75004 Paris

Les participants devront être munis d’une pièce d’identité pour entrer.

Contact :

Association France Acouphènes
92 rue du Mont Cenis
75018 PARIS
01 42 05 01 46
www.france-acouphenes.org

Le thermalisme, une solution pour apaiser les acouphènes

A l’écoute des patients, l’association France Acouphène rapporte la douleur et la détresse psychologique liées à ces pathologies.

En France, plusieurs stations thermales proposent des traitements pour soigner les acouphènes. Les acouphènes peuvent être traitées ou apaisées au sein des stations thermales qui ont mis au point des séjours de courte durée, destinés à se relaxer et à prendre soin de soi avant tout :

  • les thermes de Cambo-les-Bains (Pyrénées-Atlantiques, Nouvelle-Aquitaine) ont mis au point un programme spécifique pour le traitement des acouphènes, au cours de courts séjours dits “mini-cure “de 6 à 12 jours.
  • les thermes de Bagnères-de-Luchon (Haute Garonne, Midi Pyrénées).

Contrairement aux cures médicalisées de 3 semaines, les mini cures ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale.

 

Les commentaires sont fermés.