Solidarité gastronomique dans les Landes : 600 repas offerts par Michel Guérard et la Maison Lafitte

Dans , 10 avril 2020

Dans les Landes, à l’occasion du dimanche de Pâques, le chef étoilé de l’hôtel-restaurant Les Prés d’Eugénie et la Maison Lafitte ont offert 600 repas aux résidents des Ephad.

Le confinement peut être difficile à vivre, plus particulièrement pour les personnes âgées résidant dans des maisons de retraite, qui n’ont pas vu leurs proches depuis plusieurs semaines. Ainsi, à l’occasion du dimanche de Pâques, la Maison Lafitte et le chef cuisinier Michel Guérard se mobilisent pour les Ehpad de La Chalosse et du Tursan, dans les Landes.

Des repas pour égayer le quotidien des résidents

Le leader de la production de canard à foie gras Label Rouge et l’emblématique chef du restaurant Les Prés d’Eugénie à Eugénie-les-Bains ont décidé d’apporter un peu de gaieté aux résidents des Ehpad de La Chalosse et du Tursan. Le dimanche 12 avril, ce sont 600 repas améliorés, à base de foie gras mi-cuit et de confit de canard, qui ont été servis aux personnes âgées. De quoi leur rappeler l’atmosphère des fêtes de Pâques malgré le confinement.

Un geste permettant à la Maison Laffite, en association avec le personnel volontaire des cuisines de Michel Guérard qui prépare les produits, « de rester solidaire avec les établissements qui essaient de maintenir la qualité de vie de nos plus anciens, durement confinés en cette période de lutte contre le COVID-19 ».

Le chef étoilé, contraint de fermer son établissement au début du confinement, avait déjà distribuer ses stocks de nourriture à ses salariés des Prés d’Eugénie : viande, poisson, fruits et légumes. C’est donc tout naturellement qu’il a accepté de s’associer à la Maison Lafitte pour cuisiner de bons plats élaborés aux résidents des Ehpad, leur redonnant ainsi le sourire.

Une histoire de solidarité entre le chef cuisinier et la Maison Lafitte

Lors de la grippe aviaire de 2016, la Maison Lafitte avait été contrainte de cesser son activité. Michel Guérard, un de ses plus anciens clients, s’était donc proposé de reprendre des salariés de l’entreprise, qui étaient alors placés en chômage technique, pour leur redonner une activité.

Aujourd’hui, c’est la Maison Lafitte qui vient prêter main-forte à Michel Guérard, dont l’établissement a dû fermer ses portes en raison de la crise sanitaire. Le directeur général de la Maison Lafitte a ainsi proposé, à son tour, de reprendre les salariés du chef dans ses ateliers.

© Freepik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.