Zoom sur la cure thermale pour la spondylarthrite ankylosante

Dans , 28 mars 2022

douleurs dos spondylarthrite ankylosante

 

La spondylarthrite ankylosante est une affection inflammatoire chronique de la colonne vertébrale et du bassin. En complément du traitement de fond, la cure thermale en rhumatologie constitue une solution naturelle pour soulager les douleurs, favoriser la mobilité et améliorer la souplesse articulaire.

En France, 180 000 patients souffrent de spondylarthrite ankylosante, soit 0,3 % de la population. C’est le rhumatisme inflammatoire chronique le plus fréquent après la polyarthrite rhumatoïde. À la différence de l’arthrose, les douleurs rhumatismales inflammatoires se manifestent au repos et pendant la nuit, engendrant des réveils nocturnes et des raideurs matinales. Elles affectent également des personnes plus jeunes. La spondylarthrite ankylosante se déclare en moyenne entre 20 et 30 ans. Cette maladie auto-immune touche trois fois plus d’hommes que de femmes.

Qu’est-ce que la spondylarthrite ankylosante ?

La spondylarthrite ankylosante est une inflammation articulaire chronique du squelette axial :

  • colonne vertébrale(rachis) ;
  • articulations sacro-iliaques (jonctions entre les os du bassin et le sacrum, en bas de la colonne vertébrale) ;
  • cage thoracique: articulations entre le sternum et les clavicules ou les côtes.

Certains patients présentent également une atteinte des mains ou des pieds. La spondylarthrite ankylosante se manifeste par une alternance de poussées douloureuses et de périodes d’accalmie. Au fil du temps, la maladie peut évoluer vers un enraidissement des articulations, appelé ankylose.

schéma spondylarthrite ankylosante avec inflammation

Quels sont les causes et traitements de la spondylarthrite ankylosante ?

La spondylarthrite ankylosante est la conséquence d’un dérèglement du système immunitaire. Des facteurs génétiques et environnementaux (tabagisme, modification du microbiote) semblent également influencer le développement de la maladie.

Des solutions thérapeutiques existent pour calmer les douleurs articulaires et freiner l’évolution de la spondylarthrite ankylosante :

  • traitements médicamenteux: antalgiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, corticoïdes, biothérapies ;
  • traitements non médicamenteux: arrêt du tabac, kinésithérapie, appareillage (béquilles, corset), pédicurie-podologie, diététique, ergothérapie, thermalisme, etc.

Une prise en charge précoce est primordiale pour retarder au maximum l’apparition de l’ankylose.

Quels sont les bienfaits du thermalisme sur les rhumatismes inflammatoires ?

La cure thermale en rhumatologie (RH) est indiquée pour le traitement des maladies rhumatoïdes comme la spondylarthrite ankylosante. Cette solution naturelle et sans effets secondaires exploite les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires des eaux thermales pour :

  • calmer la douleur ;
  • réduire l’inflammation ;
  • améliorer la souplesse, l’amplitude et la mobilité articulaires ;
  • favoriser la réadaptation fonctionnelle ;
  • diminuer la consommation de médicaments.

La cure doit être prescrite en dehors des périodes de poussées, lorsque le traitement de fond contrôle l’inflammation.

En quoi consiste la cure thermale pour la spondylarthrite ankylosante ?

Des soins thermaux en rhumatologie

La cure contre la spondylarthrite ankylosante s’appuie sur les soins d’hydrothérapie et de pélothérapie de l’orientation thérapeutique « rhumatologie » :

  • bains thermaux et aérobains (bains bouillonnants) ;
  • douches thermales ;
  • enveloppements de boue thermale chaude ;
  • séances de kinésithérapie sous affusion d’eau thermale ;
  • mobilisation en piscine thermale.

Les cures thermales conventionnées durent trois semaines. Elles comportent 72 soins thermaux remboursés par l’Assurance maladie et dispensés du lundi au samedi par des agents thermaux et des kinésithérapeutes qualifiés.

homme avec douleurs avec douleurs inflammatoires dues à la spondylarthrite ankylosante

La cure thermale peut soulager les douleurs et les inflammations, cependant elle doit être prescrite en dehors des périodes de poussées, lorsque le traitement de fond contrôle l’inflammation.

Un module complémentaire pour la spondylarthrite ankylosante

En sus des soins de la cure conventionnée, de nombreux centres thermaux proposent un programme d’éducation thérapeutique spécifique :

  • conférences médicales pour mieux connaître la spondylarthrite ankylosante ;
  • conseils hygiéno-diététiques : alimentation, prévention du mal de dos ;
  • ateliers de gestion de la douleur : relaxation, musicothérapie, bains de kaolin ;
  • pratique d’une activité physique adaptée : yoga, étirements, Qi Gong, marche nordique ;
  • groupes de parole animés par des professionnels de santé pour partager son vécu et échanger sur les difficultés rencontrées au quotidien.

Chaque curiste bénéficie d’un suivi thérapeutique personnalisé à travers les consultations avec le médecin thermal de la station.

Quels sont les établissements thermaux spécialisés en rhumatologie ?

Vous pouvez suivre une cure thermale contre la spondylarthrite ankylosante dans l’une des 76 stations thermales agréées en rhumatologie:

Pour connaître leur localisation géographique, consultez notre carte interactive des établissements thermaux de France et sélectionnez l’orientation « rhumatologie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.