Comment trouver le sommeil pendant le confinement ?

Dans , 13 novembre 2020

Pas toujours facile de tomber dans les bras de Morphée en ces temps de confinement… Pour nous venir en aide, l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) nous fait part de ses 10 recommandations. On les découvre ensemble !

Que ce soit par manque de fatigue, à cause d’un trop grand stress ou des pensées qui s’enchaînent, nombreuses sont les personnes qui ne réussissent pas à s’endormir en cette période difficile. Un point particulièrement important puisque le bon fonctionnement de notre horloge biologique favorise l’équilibre de notre système immunitaire. Mais pas de panique ! Si votre sommeil est perturbé à cause du confinement, vous pouvez réussir à mieux le gérer grâce aux 10 méthodes clés des experts du sommeil de l’INSV

1 – Maintenez votre routine du sommeil

Dans un premier temps, vous devez faire attention à ne pas décaler vos horaires de coucher et de lever habituels. Il s’agit de ne pas aller vous mettre au lit plus tard que d’habitude et de vous fixer une heure de lever, peu importe la qualité de vos nuits.

2 – Ne restez pas au lit trop longtemps

C’est tout simple, si vous ne dormez pas, sortez de votre lit ! Le but ici est de faire assimiler à votre cerveau que le temps passé dans votre lit est exclusivement réservé au sommeil. L’association lit-sommeil est primordiale pour parvenir à bien dormir la nuit.

3 – Placez-vous à la lumière

Vous exposer à la lumière, grâce à l’ensoleillement ou à la luminothérapie, par exemple, garantit le bon fonctionnement de votre horloge biologique. Et puis quoi de mieux que de prendre un bon petit déjeuner à la lumière pour bien commencer la journée ?

4 – Dépensez-vous

C’est bien connu, l’activité physique, c’est excellent pour la santé ; et c’est aussi un bon moyen de maintenir de façon stable votre rythme veille/sommeil. Il est cependant préférable de ne pas faire de sport 3 à 4 heures avant l’heure du coucher. Courage, on est sûrs que vous allez bien trouver quelques minutes dans la journée pour pratiquer un peu de sport !

5 – Faites une (courte) sieste

La sieste peut être une véritable alliée, mais seulement si elle n’est pas trop longue ! 20  minutes de sieste, c’est l’idéal ! Vous vous reposez sans partir dans un sommeil profond, de quoi vous redonner la forme à la mi-journée !

6 – Ne buvez pas trop d’excitants

Café, soda, boisson énergisante… Ces petits plaisirs du quotidien doivent être consommés avec modération mais, surtout, ne les absorbez plus après 14 heures, car ils sont susceptibles d’influer sur la qualité de votre sommeil.

7 – Restez en activité

Pour vous éviter une somnolence, n’hésitez pas à pratiquer des activités physiques ou bien des activités manuelles. Cela peut aussi passer, par exemple, par le rangement ou des temps d’interaction avec vos proches (Skype sera votre meilleur ami !). Quoi qu’il en soit, ne restez pas toute la journée scotché à votre ordinateur.

8 – Dînez léger

Il ne s’agit pas ici de sauter ce dernier repas de la journée, mais tout simplement d’éviter les plats trop gras. Vous pouvez aussi privilégier les féculents, qui vous dispenseront des fringales nocturnes.

9 – Déconnectez-vous

Finies les informations après 21 h 30 ! Les actualités étant souvent anxiogènes, il est important de savoir s’en détacher. De plus, éteignez au moins une heure à l’avance tout appareil électronique (smartphone, tablette, ordinateur) jusqu’au lendemain matin.

10 – Accordez-vous un moment de calme

Enfin, juste avant le coucher, pensez à vous aménager une chambre propice au sommeil (obscurité, silence, etc.). Vous pouvez également vous consacrer, par exemple, à la méditation ou à la lecture, pour vous relaxer au préalable.

 

On espère qu’avec ces 10 conseils le sommeil saura vous gagner à nouveau. Et n’hésitez pas à nous partager vous aussi vos conseils pour passer une nuit paisible !


© Freepik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.