Apaisia, une application pour gérer la douleur chronique

Dans 23 juillet 2021

douleur chronique

Vous souffrez d’arthrose, de fibromyalgie, de migraine, de mal de dos ou encore d’endométriose ? Apaisia, interface en cours de développement, entend vous accompagner dans la gestion de la douleur chronique.

La fondation de recherche Analgesia a lancé en fin d’année 2020 une campagne de crowdfunding pour financer le développement concret de son application Apaisia. Celle-ci devrait voir le jour l’année prochaine.

Une application ludique pour surmonter les pics de douleur

Apaisia, c’est quoi ? Une application coach ludique qui s’est donné la mission d’accompagner ceux qui souffrent de douleurs au quotidien. Arthrose, fibromyalgie, migraine, mal de dos, cancer, endométriose, colopathie, maladie rare… Un adulte sur cinq serait aujourd’hui concerné par ces douleurs chroniques. C’est donc pour soutenir ces près de 10 millions de Français que ce nouvel outil a été imaginé et co-construit avec les patients.

Des soins digitaux et un suivi des paramètres personnels

L’interface vous entraîne dans un univers métaphorique sous-marin, conçu comme une « bulle » dans laquelle l’utilisateur peut naviguer à 360°. Elle propose ainsi un ensemble de soins digitaux pour apprendre à gérer ces problématiques au quotidien :

  • cohérence cardiaque,
  • hypnose,
  • massages,
  • séances d’activité physique,
  • conseils pratiques,
  • mini-jeux défoulants ou apaisants.

L’application vous permet également de cliquer sur un bouton « help » en cas de pic de douleur. Celui-ci propose soit d’entrer en contact avec un ami, soit de tester un soin approuvé par les utilisateurs. Enfin, des défis quotidiens ont été développés pour maintenir la motivation.

En dehors de ces outils, vous pourrez suivre vos différents paramètres, tels que le sommeil, l’activité physique ou l’humeur. Mais aussi mesurer vos progrès.

L’interface pourrait être accessible en 2022. Notamment grâce à la collaboration entre Analgesia et l’association EndoFrance. Une expérimentation, fruit de ce partenariat, est ainsi prévue pour les femmes souffrant d’endométriose.

 

© Pixel-Shot – stock.adobe.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.