Énurésie infantile : la cure thermale contre le « pipi au lit »

Dans , 13 mai 2022

Énurésie cure thermale pipi au lit

Votre enfant de plus de cinq ans mouille régulièrement son lit ? La cure thermale contre l’énurésie constitue une solution naturelle et sans effets secondaires pour l’aider à éviter ces petits accidents nocturnes. Avec à la clé des nuits plus sereines pour toute la famille !

L’énurésie est un trouble du contrôle de la vessie qui se manifeste par une émission d’urine non maîtrisée et répétée. Ces mictions involontaires surviennent généralement la nuit pendant le sommeil : on parle alors d’énurésie nocturne, ou plus simplement de « pipi au lit ».

En France, l’énurésie concerne 10 à 15 % des enfants de plus de cinq ans, majoritairement les petits garçons, et 1 à 2 % des adolescents. Bien que sans gravité lorsqu’elle n’est pas associée à d’autres symptômes urinaires, cette affection peut cependant impacter la vie personnelle, sociale et familiale des patients énurétiques.

Quand parle-t-on d’énurésie ?

Le diagnostic de l’énurésie s’établit à partir de cinq ans. C’est en effet à cet âge que le contrôle du sphincter urinaire est normalement totalement acquis. On distingue deux types d’énurésie :

  • l’énurésie primaire, lorsque l’enfant n’a jamais été propre, est la forme la plus fréquente ;
  • l’énurésie secondaire se manifeste après une période de propreté d’au moins six mois.

Les causes de l’énurésie sont multiples : immaturité de la vessie, prédisposition génétique, troubles du sommeil (sommeil paradoxal trop profond), hyperactivité, dérèglement hormonal, etc. Il existe également des facteurs psychologiques et émotionnels : manque de confiance en soi, anxiété liée à un événement particulier (déménagement, naissance d’un autre enfant, séparation des parents, difficultés scolaires, deuil…), etc.

Comment aider son enfant à ne plus faire pipi au lit ?

Le traitement de l’énurésie repose principalement sur des mesures hygiéno-diététiques :

  • supprimer progressivement les couches ;
  • limiter la quantité de boisson après 18 h ;
  • éviter les aliments très sucrés et salés au dîner ;
  • aller aux toilettes avant de dormir et pendant la nuit ;
  • etc.

À partir de 6 ans, il est possible d’utiliser des systèmes d’alarme qui se déclenchent en cas de fuite pour réveiller l’enfant. Le médecin (pédiatre, médecin traitant ou spécialiste) peut également prescrire une cure thermale contre l’énurésie ou des médicaments.

En quoi consiste la cure contre l’énurésie infantile ?

Les enfants de 6 à 18 ans souffrant d’énurésie nocturne primaire ou secondaire peuvent suivre une cure thermale en « Troubles du développement chez l’enfant », l’une des 12 orientations thérapeutiques reconnues par l’Assurance maladie.

Des soins thermaux pour mieux contrôler les mictions

Durant les 18 jours de cure conventionnée, les enfants énurétiques reçoivent quatre soins thermaux quotidiens prescrits par le médecin thermal :

  • cure de boisson : ingestion d’eau minérale en quantité croissante et adaptée à l’âge ;
  • bains et mobilisation en piscine thermale avec un kinésithérapeute ;
  • gymnastique pelvienne pour tonifier les muscles qui soutiennent la vessie ;
  • inhalation de gaz thermaux dans une salle de brumisation.

Cure boisson enfant

Un accompagnement global pour favoriser la propreté nocturne

En parallèle des soins d’hydrothérapie, les jeunes curistes bénéficient d’une éducation thérapeutique :

  • ateliers pédagogiques pour comprendre le fonctionnement de l’appareil urinaire et les causes de l’énurésie ;
  • instauration d’habitudes préventives : un seul verre d’eau au dîner, passages réguliers aux toilettes, suppression des couches ;
  • soutien psychologique.

Une coupure avec le milieu de vie habituel

Les curistes mineurs peuvent être hébergés sans leurs parents en Maisons d’enfants à caractère sanitaire (MECS), des structures d’accueil agréées par le ministère de la Santé. Des moniteurs diplômés encadrent les enfants pendant toute la durée de la cure.

Ce séjour thermal loin du contexte quotidien (famille, école, amis…) dans un cadre naturel agréable constitue une parenthèse particulièrement bénéfique pour le traitement de l’énurésie. Si vous le souhaitez, vous pouvez également accompagner votre enfant pendant sa cure thermale.

La cure est-elle efficace contre le pipi au lit ?

Fondé sur les bienfaits de l’eau thermale riche en oligo-éléments et sels minéraux, le thermalisme constitue une alternative naturelle aux traitements médicamenteux. En 2002, les thermes de Lons-le-Saunier ont mené une étude basée sur la tenue d’un calendrier mictionnel par le curiste à son retour à la maison. Les résultats un an après la cure thermale contre l’énurésie sont très encourageants :

  • diminution des accidents nocturnes de 5,1 à 2,8 par semaine en moyenne ;
  • taux de guérison supérieur au taux de guérison spontanée (un tiers des curistes suivis, contre un enfant sur six naturellement).

Où faire une cure thermale pour l’énurésie ?

L’énurésie infantile est prise en charge dans les cinq stations thermales françaises agréées pour l’orientation thérapeutique « Troubles du Développement chez l’Enfant » (TDE):

Certains établissements proposent des cures thermales en double orientation pour soigner une autre pathologie en même temps, par exemple une cure TDE/Dermatologie pour traiter l’eczéma ou TDE/Voies respiratoires pour l’asthme.

Pour en savoir plus, consultez notre guide gratuit de la cure thermale !

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.