l’Ecopsychologie

Dans , , 8 octobre 2018

Ces dix dernières années, plusieurs recherches ont porté sur la psychologie de l’écologie et de l’environnement durable qui étudie l’influence qu’exercent l’environnement physique et ses composantes sur le bien-être physique et psychologique et l’être humain.

Le docteur Nicolas Guéguen présente, dans son livre Pourquoi la nature nous fait du bien, les effets de la nature sur l’homme en s’appuyant sur des expériences menées en laboratoire ou sur le terrain.

Ainsi, dans le domaine médical, la présence de plantes ou une simple vue sur la nature favorise la rémission des patients après une opération. Aussi, et de manière générale, l’existence de ces plantes permet de renforcer le système immunitaire de l’homme.

Dans le domaine du travail, l’espace vert améliore la productivité de chacun en diminuant notamment les arrêts de travail, selon une étude menée par trois chercheurs norvégiens en 2008 auprès de 385 employés de bureau norvégien. Une autre étude norvégienne de 2000, qui s’est déroulée dans un service de radiologie en hôpital, a montré que les plantes vertes entraînaient une diminution de la migraine au travail, de la fatigue, de la toux ou de la sensation d’étouffement.

L’écopsychologie traduit la prise en compte croissante du lien avec la nature dans le bien-être général de l’individu et montre que la compréhension de la relation humaine doit pouvoir aussi s’appréhender dans ce sens, outre la culture et les rapports sociaux.

Les commentaires sont fermés.