Idée reçue n°1 : En cure thermale, on est seul

Dans 26 octobre 2021

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.Femme curiste seule sur un banc en bois

L’Officiel du Thermalisme déconstruit les idées reçues que l’on peut avoir sur la cure thermale. Médecine thermale, curistes ou centres thermaux… Nous explorons tous les sujets pour rétablir la vérité. Aujourd’hui, on s’intéresse à la pensée commune qu’en cure thermale, on est forcément seul.

Voici une idée préconçue qui revient souvent lorsque l’on parle de cure thermale : une cure thermale, ça se fait tout(e) seul(e). Puis de toute façon, il est difficile de se faire des ami(e)s pendant la cure… Et si on vous disait qu’en réalité, une cure thermale peut se faire à plusieurs ? Et surtout, qu’une cure peut être propice à de belles rencontres. Fini le blues de partir seul(e) en cure, voici les différentes façons de rencontrer d’autres curistes lors de votre séjour thermal !

Faire une cure thermale avec un accompagnant, c’est possible !

Tout d’abord, il est possible de partir en cure thermale avec un proche : un membre de votre famille, votre conjoint(e), un ou une ami(e)… En tant que parent, vous pouvez même accompagner votre enfant si vous le souhaitez !

Deux solutions sont possibles :

  • Votre accompagnant se fait prescrire une cure thermale afin de pouvoir suivre les soins avec vous, même si vous êtes inscrits dans une orientation thérapeutique différente. Tout comme pour vous, les soins thermaux lui seront remboursés.
  • Votre accompagnant s’inscrit à une cure libre directement auprès du centre thermal, en parallèle de votre propre cure conventionnée. Ainsi, il recevra des soins et participera à des ateliers à la même période que vous. Attention, l’Assurance maladie ne prend pas en charge les cures libres (non prescrites par un médecin).
À lire aussi :  Comment faire une cure thermale ?

En règle générale, les frais de transport et d’hébergement sont entièrement à la charge de l’accompagnant. La Sécurité sociale peut rembourser les frais de transport si l’accompagnant répond à ces deux conditions à la fois :

  • Il vous accompagne car vous ne pouvez pas vous déplacer seul(e) en raison de votre situation médicale ;
  • Vos frais de transport sont aussi pris en charge par l’Assurance maladie.

Et pourquoi ne pas rencontrer d’autres curistes sur place ?

Partir en cure sans accompagnant ne veut pas dire que vous devez passer trois semaines seul(e), loin de là ! Vous ne le savez peut-être pas encore, mais les centres thermaux ainsi que les stations proposent généralement de nombreuses activités pour les curistes présents sur place. Conférences, ateliers, pots d’accueil au sein des thermes, sorties culturelles ou touristiques organisées par l’office de tourisme… Les opportunités ne manquent pas pour apprendre à connaître les curistes qui partagent votre séjour !

Groupe d'adultes effectuant une visite guidée

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre établissement thermal ainsi que de l’office de tourisme de la station pour demander le programme des initiatives mises en place.

Préparez votre cure en toute sérénité avec d’autres curistes

Vous souhaitez organiser directement votre cure thermale avec un ou une autre curiste, pour faire le trajet ensemble ou loger dans la même résidence ? Alors rejoignez notre groupe Facebook Les curistes de France et découvrez les curistes qui prévoient de partir en cure au même endroit que vous, à la même période ! Vous pourrez échanger librement sur vos cures respectives et préparer votre séjour ensemble, en toute sérénité. Ou tout simplement vous donner des lieux de rendez-vous pendant votre cure, pour effectuer des activités communes.

Et vous, partez-vous en cure thermale accompagné(e) ? Avez-vous rencontré d’autres curistes pendant votre séjour ? Partagez votre expérience en commentaire !

11 commentaires

  • WOZNICA dit:

    Fidèle à la région savoyarde depuis 12 ans ( AIX LES BAINS ) …….Toujours seule les 10 premiers jours et , la copine arrive pour la seconde partie …….Je suis à l ‘ hotel donc 3 semaines RIEN QUE POUR MOI : soins , repos, déconnexion totale , loisirs seule ou en duo !!!! que du bonheur !!!!

  • François LOURSON dit:

    Bonjour: Quand je part en cure on part en couple avec mon epouse .C’est un moment de l’année qu’on prends pour nous pour nous ressourcer pour visiter les environs . Il faut savoir qu’on change de coin tous les ans . Mais pour c qui est de la solitude , je ne suis pas d’accord avec certains , C’est sûr quand vous entré dans une sale en tirant déja une tranche personne va vous répondre .Mais par contre si vous rentrer avec un beau sourire et vous dite bonjour tout le monde, rare sont ceux qui ne vous répondent pas. Alors restant positif, ne critiquant pas les autres et commençant par balayer devant notre porte .

  • marie dit:

    cela fais 9 ans que je vais en cure avec mon mari et notre chat pas question de partager le logement mon mari me fais pas la cure m’est cela nous fais de mini vacances on apprécie de ce retrouver entre nous pour les rencontre très compliquer les gens son de plus en plus fermer a la discutions moi j’apprécie de faire mes soins tranquille et je discute avec les filles pendants mes soins quand cela est possible elle son très agréables je regrette pas c’est trois semaines vivement 2022

  • je pars depuis 5 ans avec une copine qui fait une cure aussi. Ca partage les frais de logement et on est moins seule

  • bonjour à toutes et à tous, depuis 10 ans, je fais ma cure au même endroit. c’est mon épouse qui m’accompagne car je ne sais plus conduire sur de longues distances. je remarque que certaines personnes parlent de « pas même un bonjour entre curistes ». c’est vrai, si vous vous dites bonjour, on se détourne, on ne répond pas. certes, l’agoraphobie peut se réveiller dans les couloirs des cures mais au fil des ans on s’aperçoit que les mentalités ont belle et bien changées. que ce soit en cure ou dans la rue d’ailleurs. néanmoins, maintenant, je profite pleinement de mes soins qui me font un bien fou. et basta pour le reste!!

  • Salvy dit:

    Quand je vais en cure c’est justement pour faire retraite et être seul avec moi-même pour prendre soin de moi et sortir de l’agitation habituelle du monde ordinaire. Pas question de partager mon logement ou des horaires où même des rythmes ne m’appartenant pas. Solitude bienheureuse 1 fois par an : QUE DU BONHEUR !

  • Brigitte Mage Auzias dit:

    Je pars seule et je vis pleinement ce séjour, j’en profite pour visiter une région que je ne connais pas, mes seules contraintes sont celles de mes horaires de soins. Le reste du temps c’ est la liberté absolue !

  • je sis partie pendant 6 ans seule en cure j’ai fait des rencontres mais sans plus car les gens ne parle pas beaucoup depuis 3 ans je part avec une amie on a fait la connaissance en 2018 d’un couple et de un homme seul , on se retrouve en juin et depuis 2 ans nous avons une autre personne qui sais intégré a nous voila

    • BORDES dit:

      Vous avez tout à fait raison ! les gens ne disent déjà pas bonjour, ce n’est pas pour parler ! Cela fait deux ans que je vais en cure, je suis seule. Je n’ai pas pu participer à des activités car j’ai fait une chute grave. La cure m’a permis de remarcher un peu….

  • Georgiou Tetu Brigitte dit:

    Oui. Je pars seule ( toujours avec ma chienne !).
    Curiste depuis 18 ans, j’aime ce temps qui m’appartient.
    Je rencontre toujours des personnes, mais je ne veux pas partager mon logement par exemple, je veux vivre à mon rythme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.